vendredi 24 février 2017
Facebook Youtube Twitter

Syrie : le refuge pour chats d’Alep détruit par les bombes

aleppo01A Alep, ville syrienne dévastée par la guerre, un habitant lutte depuis plusieurs années pour prendre soin des chats qui se retrouvent abandonnés, soit parce que leurs maîtres sont morts, soit parce que ces derniers ont dû fuir le pays. Les bombes auront malheureusement raison de cet incroyable endroit à la mi-décembre 2016.

La deuxième ville de Syrie est actuellement au cœur d’une vaste crise humanitaire qui la réduit en cendres et poussière. Dans ce contexte catastrophique, les habitants fuient. Mais pas tous. Mohammad Alaa Aljaleel, électricien de profession, est resté sur place pour s’engager comme ambulancier dans une ONG. Il transporte au quotidien les blessés vers les hôpitaux et sauve de nombreuses vies humaines. Mais pas seulement.

5 chats tués en novembre

aleppo05L’homme a également fondé un refuge pour chats abandonnés d’une superficie d’environ 200 mètres carrés, dans le quartier de Massaken Hanano. Il s’y occupe de plus d’une centaine de matous et de quelques chiens, dont les propriétaires sont décédés ou partis. En novembre dernier déjà, le refuge de Mohammad avait été touché par des frappes aériennes. Ses installations avaient été abîmées par des missiles et 6 animaux (5 chats et 1 chien) avaient été tués. Mais le refuge était toujours debout, et ses bénévoles tenaient bon, aidés notamment par un don de 3500 euros de la Fondation 30 Millions d’Amis ! Des articles avaient suivi dans la presse mondiale, permettant de faire connaître le refuge des chats d’Alep dans le monde entier.

Raid aérien fatal

aleppo02Malheureusement, les obus lancés par l’armée du régime de Bachar el Assad ont tristement eu raison de ce lieu unique vendredi 16 décembre 2016. Un grand nombre de ses résidents à poils et à griffe ont été tués par un raid aérien, sans que l’on ne connaisse exactement le nombre des victimes. Toutes les installations ont été détruites. « 11 chats ont accompagné des familles qui quittent la ville. Les autres ont été placés chez des gens de confiance. Un ami m’enverra des nouvelles et des photos des chats dès que les combats auront cessés -car la prise de photographies est interdite pendant le déploiement de l’armée et Internet est coupé à Alep », indiquait hier Mohammad Alaa sur les réseaux sociaux, tout en se désolant de devoir quitter Alep pour retourner dans sa ville natale (ce faisant, il a véhiculé des civils hors de l’enfer de la guerre dans son ambulance).

Heureusement, son optimisme et son envie d’aider ne l’ont pas quitté. « Je construirai une nouvelle maison pour les chats près de la frontière, pour accueillir ceux qui ont été déplacés, ceux qui sont orphelins, ceux qui sont perdus », a-t-il notamment ajouté. Il a emporté avec lui Ernesto, son chat roux. Pour connaître la suite de son combat pour les animaux syriens, vous pouvez suivre son compte Twitter.

Crédits photos : Mohammad Alaa Aljaleel

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+10Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

4 commentaires

  1. laurence schepringue

    un grand merci a ce monsieur pour son grand devouement aupres des chats vous avez un tres grand coeur ca ne doit pas etre facile de vous occuper de toutes ses boules de poils heureusement que vous etes la pour eux et pour tout ses gents que vous pouvez sauver , j espere que cette guerre va s arreter c est trop horrible je suis de tout coeur avec vous et vous suit sur facebook dé que je peut bon courage et merci encore

  2. merci beaucoup pour se que vous avez fait pour ses chats et les gens que vous sauver vous avez un tres grand coeur un tres grand respect pour vous un enorme merci

  3. Bonjour,

    Serait-ce possible de fonder un refuge pour sauver les chats victimes de Syrie via le billet d’une association.

    Beaucoup d’entres nous se sentent concerné par leur sécurité.

    Bien à vous.

  4. il y a de l’humanité dans ces actions et un grand courage dans ces heures d’une grande tristesse, ces protégés le regarde avec amour

    merci pour votre exemple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *