jeudi 30 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Le « Président des chasseurs » bientôt reçu par François Hollande

fdcelyseeJeudi 27 octobre, François Hollande recevra Willy Schraen (le Président de la toute puissante Fédération Nationale des Chasseurs) à l’Elysée. Ce rendez-vous discret agace les défenseurs de la nature qui demandent aux citoyens de réagir.

« Cela fait des semaines que les chasseurs, par l’intermédiaire de leur lobbyiste Thierry Coste, travaillent à ce rendez-vous. Déjà lors de la campagne électorale de 2012, Coste avait organisé une rencontre entre Hollande, son équipe de Campagne et Baudin, le président de la Fédé des chasseurs de l’époque. Cette rencontre avait beaucoup rapporté aux chasseurs, et couté très cher à la nature », dénonce Pierre Athanaze, le Président de l’association de protection de la faune Action Nature Rewilding France. Il faut dire que c’est au cours de cette entrevue que François Hollande avait promis aux chasseurs que l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) « resterait aux mains des chasseurs quoi qu’il arrive ». Et il a tenu promesse en refusant que l’ONCFS n’intègre l’Agence Nationale de la Biodiversité.

Un RDV inquiétant

Aussi, la perspective d’un nouveau rendez-vous entre le chef de l’Etat et ceux pour qui tuer des animaux est un loisir inquiète les amis des animaux, et ce, à juste titre. « D’après les indiscrétions qui ont filtré jusqu’à nous, le patron des chasseurs souhaite s’entretenir avec le Président de la république au sujet de la chasse au loup ; de la simplification du permis de chasser et de nouvelles mesures pour chasser l’oie plus longtemps », nous confie Pierre Athanaze, qui appelle dès aujourd’hui les français à faire part de leur mécontentement.

A vous d’agir !

« Nous vous proposons d’écrire à la Présidence de la République de façon courtoise mais ferme via le formulaire officiel, afin de faire part de votre étonnement quant à ce rendez-vous très discret et non équitable puisque le Président de la République ne reçoit jamais les présidents des grandes associations de protection animale ; de vos attentes en matière de chasse (par exemple interdiction le dimanche, etc.) et de protection de la nature ; de ne pas hésiter à préciser que ces positionnements influeront votre vote lors des prochaines élections présidentielles », indique ainsi Pierre sur les réseaux sociaux. Planète Animaux ne peut que vous encourager à faire cette démarche et à en informer vos proches et amis.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

un commentaire

  1. Monsieur Hollande n’aime pas le monde animal c’est certain ! Qu’a-t-il mis en place pour les animaux : rien et l’avez-vous déjà posé avec le chien qui lui a été offert ! Après avoir reçu des toréros, il reçoit aujourd’hui des chasseurs. Ca montre toute la dimension de l’homme qui gouverne actuellement la France.Ce ne sont que des tactiques en vue de la prochaine élection. Le mieux serait que les défenseurs de la cause animale n’ait pas la mémoire courte et ne vote pas pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *