jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Un Maire aurait insulté les anti-corrida de « tarés » juste bons à « balayer les rues »

insultesOn connaissait déjà l’aversion de certains maires du Sud de la France à l’encontre des personnes opposées à la corrida. Citons par exemple Serge Reder, le maire de Rodilhan, qui avait participé au lynchage de militants enchaînés dans les arènes de sa ville en 2011, ou bien les propos répétés de Robert Ménard, le maire FN de Béziers, qui aimerait museler les anti-corrida.

Mais le Maire dont on parle aujourd’hui est Monsieur Claude Fita (PS), 68 ans. Après avoir été réélu en 2014, il effectue actuellement son deuxième mandat à la tête de la petite ville de Graulhet, dans le Tarn. Alors que l’homme ne s’est jamais positionné publiquement (du moins, à notre connaissance) en faveur de la tauromachie, il viendrait de faire une sortie sur les réseaux sociaux d’après l’association de protection animale FUDA.

De vives insultes

Cette dernière organise en effet la semaine prochaine un grand happening anti-corrida à Montpellier, ville proche de Graulhet. Et, sur le mur de l’événement dédié à cette action militante, un certain Claude Fita a publié le message suivant : « occupez vous d’autre chose une tarée comme vous sera capable de balayer la rue ». Un commentaire agressif et méprisant qui a immédiatement attiré l’attention de l’association FUDA, qui a dit regreter que l’élu « perde son temps à adresser ce type de message alors que (sa) commune a tant de besoins ». Les défenseurs des animaux invitent même l’édile à se « laver les mains » car « le sang tache ».

Le maire ou son homonyme ?

fita-corridaMais le Maire de Graulhet (ville n’organisant pas de corridas), est-il bien derrière ces propos haineux ? Il convient d’être prudent, car le profil de l’homme qui a laissé ce message indique que ce dernier vit à Montpellier et est originaire de Bordeaux (ce qui correspond sur Internet à un homonyme âgé de 80 ans, vivant à Montpellier et ayant grandi à Bordeaux). Cependant, le Claude Fita qui a ainsi manqué de respect aux militants anti-corrida est « ami » sur Facebook avec Claire Fita (la femme de Monsieur le Maire) et avec la ville de Graulhet. Alors, qui est réellement derrière ces insultes ? L’élu, l’un de ses proches, … ? La mairie de Graulhet a été contactée par nos soins pour éclaircissement. A suivre…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

4 commentaires

  1. bientôt, c’est lui qui balayera et encore s’il décroche cet emploi, car il n’a jamais vraiment travaillé dans sa vie,… « derrière chaque homme qui a réussi sa vie professionnelle se cache une femme avec la balayette »

  2. Il faut toujours se méfier des réseaux sociaux ! Les pro-corridas s’y cachent très souvent pour démonter les défenseurs de la cause animale,semer la discorde et même tenter de récupérer  »de nouveaux aficionados ». Le mieux est d’attendre l’explication de la Mairie de Graulhet… même si on voit tout et n’importe quoi dans le monde de la tauromachie !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *