jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

La LPO sauve un bébé phoque en Bretagne

phoqueLPOplestin001L’un des refuges de la Ligue pour la Protection des Oiseaux a sauvé la vie d’un jeune phoque qui était échoué sur une plage bretonne.

L’animal, très maigre et désorienté, avait clairement besoin d’aide. Il a été signalé par des passants à la Station LPO de l’Ile Grande, qui s’est déplacée pour le prendre en charge et le ramener dans son centre de soins.

Trouvé à Plestin-les-Grèves

phoqueLPOplestin003Le jeune phoque gris était âgé de 3 ou 4 mois, selon les bénévoles qui l’ont recueilli sur la plage de Plestin-les-Grèves (Bretagne). Après un week-end passé à la Station à recevoir soins et attention, il a été confié au Centre de Soins pour Mammifères Marins d’Océanopolis, à Brest (en effet, la Station de l’Ile Grande n’est pas habilitée à héberger des mammifères).

Là, des spécialistes des phocidés se sont occupés de lui. L’animal est sexé : c’est un « jeune mâle ». « Il pesait 15 kilos et était beaucoup trop maigre pour se débrouiller seul », explique à Planète Animaux une porte-parole d’Océanopolis. N’ayant « pas d’autre pathologie », il a été placé dans un bassin en extérieur pour « prendre du poids ».

Il pèse désormais 20 kilos

phoqueLPOplestin004Aujourd’hui, le petit phoque pèse 20 kilos. « Il va devoir grossir encore avant son relâcher, afin qu’il retrouve le milieu naturel dans les meilleures conditions », nous indique notre interlocutrice.

Océanopolis accueille régulièrement plusieurs phoques à la fois et dispose même d’une clinique spécialisée dans les soins pour les pinnipèdes. Tous les animaux soignés sur place proviennent du littoral breton, où ils ont été trouvés en détresse (à cause de conditions météorologiques difficiles, d’une séparation mère-petit, etc.). Depuis sa création, le centre de soins a déjà permis à 300 de ces animaux de retrouver la vie sauvage.

Crédit photos : Station LPO de l’Ile Grande/Océanopolis

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

un commentaire

  1. Souhaitons lui de se refaire une belle santé, de bien profiter pour reprendre des forces et dès que possible de rejoindre ses congénères et la mer pour vivre une vraie vie de phoque en liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *