jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Les corbeaux « faut les tuer comme les bougnoules », écrit un chasseur

connard-lazare001La Présidente d’une association dédiée à la protection des corbeaux et de leurs cousins (luttant contre leur abattage et les faisant mieux connaître du grand public via des actions de sensibilisation) vient de recevoir une missive assassine aux propos scandaleux, visiblement rédigée par un chasseur xénophobe.

Monique* (prénom modifié à la demande de l’intéressée) a fait de la défense des corvidés (corbeaux, corneilles, etc.) son grand combat. C’est dans ce cadre qu’elle a récemment lancé une pétition s’opposant à l’abattage massif des corbeaux. En effet, le sous-Préfet de la région Bourgogne a récemment déclaré « encourager tous les chasseurs, afin de faire baisser considérablement » la population de ces oiseaux.

« Sachez que les comptages de ces dernières années font apparaitre une baisse des effectifs », rétorque-t-elle en faveur de ces animaux « reconnus comme sensibles, conscients d’eux-mêmes, faisant le deuil de leurs morts, et capables de résoudre les épreuves complexes du niveau d’un enfant de 5 ans ». Sa pétition (lien retiré à la demande de l’intéressée) a déjà recueilli 5000 signatures : une mobilisation qui inquiète et agace les chasseurs de la région, et l’un d’entre eux ne s’est pas gêné pour l’exprimer.

« Faut les tuer… comme les bougnoules »

Il y a quelques heures en effet, Monique* a eu la surprise de recevoir à son domicile une lettre anonyme aux propos très grossiers. Si elle est signée « connard », le goût pour la chasse de son auteur ne fait aucun doute. Son goût pour l’injure raciale non plus.

« Ces petits corbeaux qui pullulent comme les bougnoules il y en a de partout, et pas sauvages, comme les bougnoules, des prédateurs ceux la il faut les tuer comme les hérons d’ailleurs ce que je fais », peut-on notamment lire dans le courrier. « Cette charmante missive permet de découvrir le niveau de ceux qui demandent ces tirs, et de constater qu’ils tirent sur des espèces protégées comme les hérons », réagit la protectrice des corbeaux.

L’auteur du petit mot ajoute même, en guise de conclusion : « Il faut détruire les petits corbeaux et les hérons […] faut pas s’en priver : petits corbeaux, hérons et bougnoules dans le même panier »… Des propos ahurissants et révoltants, qui font froid dans le dos. Si l’auteur de ces quelques lignes est bien chasseur, cela signifie que l’Etat français autorise de telles personnes à posséder et à utiliser une arme à feu… Espérons que la Fédération de chasseurs de l’endroit duquel à été postée cette lettre (Louhans) aura la diligence de mener une enquête. Car de tels propos devraient être sanctionnés.

Crédit photos : DR/Facebook

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+7Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

10 commentaires

  1. Encore un pauvre type frustré par la vie pour tenir de tels propos ! On comprend mieux pourquoi il est chasseur ! A défaut d’être un homme brillant, il est devenu  »un nuisible » pour évacuer son mal de vivre. A notre époque, quand on a connu les attentats de 2015, qu’on a un cerveau, on réfléchit davantage et on apprécie chaque jour de contempler la vie et la nature. Au lieu de détruire les corbeaux, cet homme devrait s’inspirer de leurs comportements. Les corbeaux vivent en colonie organisée et contrairement aux humains ne laissent jamais tomber l’un des leurs. Ils s’entraident. Un jeune épagneul s’était emparé d’un petit corbeau. C’est toute la colonie qui a foncé sur le chien pour qu’il lâche le jeune oiseau et lui permettre de reprendre son vol… Et les corbeaux dans les arbres, avec leurs croassements quoiqu’on dise, c’est de la vie et c’est sympa ! Souhaitons que ce chasseur soit arrêté avant de commettre l’irréparable car c’est un danger public annoncé !

  2. La signature est interessante
    C’est certainement un collectif ?

  3. Ce n’est pas possible de lire une chose pareille ! ce type est à signaler le plus vite possible ! il est dangereux, xénophobe, destructeur ! Il faut lui retirer son fusil !!!!! Incroyable que l’on puisse donner un permis de chasse à un type pareille !!!!!!

  4. Il faudrait montrer cette lettre aux gendarmes et déposer une plainte. Ces voyous, qui écrivent de façon anonyme, sont des « corbeaux » mais contrairement aux oiseaux noirs appelés corbeaux, ce sont des nuisibles.

  5. Et les chasseurs que fait t ‘il en faire? Je n ‘ irait pas jusqu’à dire les tuer mais le leur confisquer leurs fusil pendant une saison de chasse peut être que cela leur apprendrait a respecter la nature et les gens que cet idiot nomme

  6. La mentalité de certains est à vomir. C’est contre eux qu’ils faut se battre, et ne surtout faire aucune concession, vu que leur seul but et plaisir, c’est de tuer jusqu’au dernier ces animaux. http://especes-nuisibles-invasives.com/nuisibles/corbeau-freux/

  7. Louhans (Bresse) est une région réputée particulièrement arriérée : son marché regorge d’animaux vivants à vendre. Et il ne fat pas bon circuler près des élevages industriels de poulets (pas de Bresse), car vous risquez le dépot de plainte et bien sûr le suivi par la gendarmerie et interrogation….histoire de bien montrer de quel côté sont les autorités et histoire de ne pas y revenir…

  8. Une fois de plus, la connerie et la lâcheté humaines sont magnifiquement illustrées dans cette lettre…
    Mais au-delà d’une condamnation nécessaire de la turpitude de ce genre d’individu, nous pouvons et devons lutter par nos actions au quotidien qui auront valeur d’exemple: boycotter les cirques exploitant les animaux, ne pas mettre un pied dans un zoo, fuir les parc d’attraction où l’on exhibe des animaux (dont les delphinariums et autres Seaworld…) et… devenir végétariens: n’oublions pas en effet que « 60 milliards d’animaux terrestres et 1000 milliards d’animaux marins sont tués chaque année pour notre consommation ».» (Matthieu Ricard: «Playdoyer pour les animaux» Ed. Allary 2014). Et ceci dans des conditions de vie et de mise à mort particulièrement barbares… Un rapide calcul peut aider à réaliser l’énormité de ce massacre: 34000 animaux sont ainsi tués chaque seconde qui passe !…
    Votre comportement a valeur d’exemple et chaque graine semée est importante…
    Dom (de Grenoble)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *