samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Remaniement : Ségolène Royal conserve l’Ecologie, un aficionado entre au Gouvernement

remaniement-2016bL’Elysée vient d’annoncer la composition du nouveau Gouvernement, fruit d’un remaniement ministériel très attendu, mais qui décevra très fortement les amis des animaux. Planète Animaux décortique pour vous les nouvelles nominations.

Pour ce remaniement, qui est annoncé comme le dernier du quinquennat de François Hollande, le chef de l’Etat voulait placer les « meilleurs joueurs à chaque poste » selon des critères de « cohérence, compétence et expérience » (d’après l’un de ses proches cité par BFMTV). Force est pourtant de constater qu’en matière de protection de la faune et de la flore, il n’en est rien.

Alors que beaucoup d’amis des animaux espéraient voir partir Ségolène Royal du ministère de l’Ecologie, afin que ce dernier revienne à une personnalité politique moins encline à faire massacrer des bêtes, cela n’a pas été le cas. Ségolène Royal demeure à ce poste et sa politique pro-chasse, pro-corrida et anti-loup va donc perdurer.

Un aficionado au Gouvernement

baylet-2016Par ailleurs, la nomination de Jean-Michel Baylet en tant que ministre de l’Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, vient grossir les rangs (déjà nombreux) des aficionados au pouvoir. L’homme est en effet propriétaire des journaux Sud Ouest, Midi Libre et La Dépêche du Midi, dont la ligne éditoriale pro-corrida est bien connue. Il s’est de plus prononcé en faveur de la chasse et de l’élevage intensif à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Cerise sur le gâteau, il a été condamné en 2003 pour abus de biens sociaux, faux et usage de faux.

On peut néanmoins se réjouir de l’entrée d’Emmanuelle Cosse, chef de file d’EELV, au Gouvernement. Cette dernière est opposée à l’exploitation de l’animal par l’Homme, comme elle l’avait indiqué au cours de sa campagne pendant les élections régionales de décembre 2015. Emmanuelle Cosse s’est vu confié le ministère du Logement et de l’habitat durable. Un poste qui lui permettra, on l’espère, d’agir en faveur de la planète, mais qui ne lui permettra malheureusement pas de prendre de décisions significatives pour les animaux.

Deux écologistes nommés

Enfin, deux autres écologistes ont été nommés au Gouvernement. Il s’agit de Barbara Pompili (ex-EELV) qui devient secrétaire d’Etat chargée des Relations internationales sur le climat ; et de Jean-Vincent Placé (ex-EELV) qui est projeté secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat. A noter que le prestigieux poste de ministre des Affaires étrangères, qui était convoité par Ségolène Royal, revient à Jean-Marc Ayrault. L’ancien premier ministre est un aficionado notoire. Les amateurs de corrida sont donc encore et toujours sur représentés au pouvoir, en comparaison de la place qu’ils occupent réellement dans la société française.

L’intégralité de la composition du « nouveau » Gouvernement peut être consultée via ce lien, qui renvoie au communiqué officiel de l’Elysée.

Crédits photos : DR

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+39Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

4 commentaires

  1. Ce n’est que la continuité de la guerre anti nature menée de toutes parts. Il ne faut pas compter sur ce gouvernement, ni sur ce parti, ni sur les autres : les politiques ne sont pas la solution.

  2. Une fois encore, la corrida est représentée au sein du Gouvernement. Comment des politiques peuvent-ils traiter les intérêts des Français s’ils se plaisent à exterminer ou à voir souffrir des animaux ? Il y a là un sérieux problème !!! Certains politiques français se rendent en catimini à l’étranger et en Espagne pour voir des corridas et en France, ils évitent les arènes ! Quel paradoxe ! Les ex-toréros qui n’ont pas obtenu suffisamment de reconnaissance en tuant de malheureux taureaux, qui une fois retraités s’ennuient dans leurs magnifiques propriétés, entrent en politique à leur tour. Madame Vassal, dans les Bouches-du-Rhône a nommé conseiller départemental une ex-rejonéador ! On se demande bien ce qu’elle va pouvoir apporter à l’humanité…!

  3. Deprimant. Hulot aurait dû accepter. c’est comme les gens qui votent pas…et se plaignent de la montée du FN. faut des fois plonger ses mains dans la boue;

  4. Les Verts?
    il y a trop de non animalistes à EELV.
    et pas assez d’ecolos…ils s’occupent plus du chômage, de l’habitat(à savoir rajouter du beton) et de taper sur Israel, histoire de laisser des gens du hamas dans leurs manifs hurler mort aux juifs.
    Je vote pourtant pour eux, car il y a qq animalistes chsez eux; Mais c’est MINABLE. Faut bien avouer que pour les animaux, les gens qui veulent le pouvoir sont très peu. la plupart sont afiocs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *