samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Daech méprise les Français parce qu’ils aiment leurs animaux, selon l’Union qui aurait voulu que « la mort de Diesel reste anecdotique »

diesel-paradis48 heures après la mort de la chienne policière Diesel dans l’assaut musclé lancé par le RAID à Saint Denis contre des terroristes, le Rédacteur-en-Chef de l’Union, Sébastien Lacroix, vient de signer un article particulièrement spéciste et anti-animal. Remplie de clichés, cette prose insensible affirme même que c’est à cause de leur affection pour leurs animaux de compagnie que les français sont autant détestés par Daech !

Alors que ce matin, la Russie a officiellement annoncé offrir à la France un chiot policier pour « remplacer Diesel » (espérons qu’il ne connaîtra pas la même fin tragique) ; le quotidien de Champagne-Ardenne L’Union vient de publier un édito ouvertement anti-animaux. Signé de la plume de son Rédacteur-en-Chef Sébastien Lacroix, l’article en question s’offusque de l’hommage rendu par de nombreux Français à la pauvre chienne décédée. « A côté des 129 morts et 352 blessés, le chien pèse peu. Par respect pour ceux qui ont eu un proche tué ou blessé vendredi, la décence aurait voulu que la mort de Diesel reste anecdotique », peut-on y lire. La mort de l’animal ne devrait pas générer ni « chagrin », ni « compassion », pour ce journaliste sans coeur.

Les animaux « restent des animaux »

« Il faut s’interroger sur cette propension à vouloir placer l’animal domestique au niveau de l’homme. Ils ont beau être sympathiques, mignons, utiles parfois, les chiens, les chats, les hamsters restent des animaux. Et, par ces temps de risque maximum, l’homme gagnerait à ne pas leur céder sa place », poursuit Sébastien Lacroix. Pour tenir publiquement et avec fierté de tels propos, l’homme ne doit pas avoir de compagnon à 4 pattes chez lui et ne doit pas faire grand cas des décès animaliers (qu’il s’agisse des bêtes mortes pour finir dans son assiette, des animaux tués dans le cadre de « loisirs » -chasse, corrida-, d’espèces menacées braconnées, etc.).

Aimer les animaux, un « symptôme de faiblesse »

Mais, et c’est encore pire, Sébastien Lacroix affirme que la grande affection des français pour leurs animaux de compagnie est un « symptôme de faiblesse », et surtout l’une des raisons pour laquelle Daech déteste et « méprise » la France et ses habitants ! Entre amalgames, spécisme, clichés… cet article reflète une bien triste façon de penser, dénuée de toute compassion. Pourquoi vouloir toujours tout hiérarchiser ? Pourquoi l’animal sauvage serait-il un subalterne de l’animal domestique ? Pourquoi l’animal domestique, et l’animal tout court, serait-il inférieur à l’Homme ? « On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas », écrivait Lamartine.

Ce sont au contraire des propos comme ceux de Monsieur Lacroix qui sont un symptôme de « faiblesse » et inspirent le « mépris ». Car si on commence à estimer que certaines vies valent moins que d’autres, on perd notre humanité.

Orianne VATIN
Rédactrice-en-Chef de Planète Animaux
(qui connaissait plusieurs personnes présentes au Bataclan au cours des attaques, dont certaines ont perdu la vie, mais qui s’attriste aussi bien du sort des morts, blessés, survivants et témoins du carnage, que de la mort de Diesel)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+1Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

16 commentaires

  1. Ce type est absolument insensible. Pourquoi hierarchiser ? Quand on a un coeur pour les humains on peut aussi en avoir un pour les animaux. Et inversement. Moi aussi j’ai pleuré Diesel, pleuré pour toutes les victimes de l’attentat, c’est un drame. Désolée aussi de lire que des amis à vous ont été touchés. Nous vivons des moments très dur, relativiser la mort de Diesel oui quiconque d’autres n’est qu’un réflexe d’imbécile très SPECISTE. D’ailleurs cette magnifique louloute n’a certainement pas demandé à « faire ce métier ». Il ya des robots désormais qui doivent être envoyés à la place des chiens pour ne plus que ce genre d’horreur ré-arrive.

    Go vegan

  2. Ce type est à gerber, un pauvre mec. S il devait y avoir une seule victime dans cette attentat. Ce serait lui. Ablation du cerveau.

  3. CET ECRIVAILLON N’ARRIVE PAS À LA HAUTEUR DES COUSSINETS DE MES CHIENS S’ IL A VOULU SE RENDRE INTÉRESSANT C’EST RATÉ ET CE QUE PENSE DAESH JE M’EN TORCHE LES 3 ME DEGOUTENT

  4. Aimer les animaux n’est pas un symptôme de faiblesse, c’est au contraire être ouvert aux autres, respectueux de la vie sous toutes ses formes et être capable de prendre soin de son entourage. Il ne sert à rien de polémiquer sur Daech. Ces gens n’ont aucune once de sensibilité tant pour les humains que pour les animaux, ils viennent encore de le montrer. De toute façon, l’Islam qui prône une religion d’amour et de paix n’a aucun respect pour les animaux. Depuis quand égorge-t-on des animaux pour une religion ??? Ces journalistes qui écrivent ces articles en dévalorisant les animaux ne se sont certainement jamais rendus à l’étranger, sur des théâtres d’opérations et n’ont jamais eu la vie sauvée grâce à l’intervention d’un chien. Si leur vie avait été un jour menacée, ils ne rédigeraient pas de telles choses.

  5. je voudrais simplement rappeler à ce « monsieur » la citation de Gandhi : On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités. Peu importe ce que les assassins de daech en pense et la compassion envers un animal n’empêche pas celle envers les humains victimes de cette folie meurtrière.

  6. SACHEZ QUE NOUS PREFERONS NOS ANIMAUX A VOUS SALES CRIMINELS NOS ANIMAUX SONT LA BONTE MEME TANDIS QUE VOUS AUTRES ETES DES SALES VERMINES DE TUEURS !!!

  7. Bravo à vous orianne et merci pour nos amis, nos compagnons ✌

  8. on se moque bien de ce que peuvent penser ce Lacroix et Daech.

  9. Merci et bravo pour cet article

  10. Cet homme tout puissant qui se place au dessus de toute vie sur terre a avant tout sauté sur l’opportunité d’écrire un article sur un sujet qu’il savait choquant. Cela a permis de faire parlé de sa feuille de choux (journal) et surtout de faire parlé de LUI !!!!! la plupart des français ne hissent pas forcément leur animal au rang d’être humain mais l’aime et le respect, le protège etc. si cette notion passe au dessus de la tête de ce monsieur, nous n’y pouvons rien ….. Ah si peut être !!!! BOYCOTER la lecture des articles de ce personnage….. et le laisser ramper dans le marécage de ses idées puantes !!!!!!

  11. NOUS SOMMES ANTI SPECISTES ET ANTI TERRORISTES !

  12. Bonjour, pourriez vous citez vos soucres s’il vous plait, je suis très intéressé par ce sujet. Belle fantaisie.

  13. Bien. sébastien Lacroix nous dit que Daech méprise les Français parce qu’ils aiment les animaux. Soit, débarrassons-nous de nos compagnons aimés. Mais ce ne serait hélas pas suffisant, car Daech méprise aussi les Français parce que leurs femmes sortent dans la rue sans burka. Allez, les Français, il faut forcer vos femmes à se couvrir comme il se doit ! Maintenant, pour éviter que Daech ne méprise les Français, il faut lapider les femmes adultères, il faut arrêter de consommer de l’alcool, il faut cesser de fêter Noël, il faut prier 5 fois par jour, il faut, il faut, il faut…
    Et une fois que les Français auront corrigé leur comportement afin que Dasch ne les méprise, ma foi, Daech n’aurait effectivement aucune raison de mépriser les Français car les Français deviendraient Daech.

  14. De quel droit l’homme se croit-il toujours supérieur à tout, notamment aux animaux ? Franchement, quand je vois l’intelligence de certains (et même de beaucoup), je préfère de loin mes chats, moins cons et surtout moins cruels que certains soi-disants humains…

  15. J’ai 2 chiens, je les considère comme faisant partie de la famille au même niveau que mes enfants, je leur parle et je les respecte, ils partent en vacances avec nous, dorment dans la maison, regarde la télé, il décident de ce qu’ils veulent manger, si il y a un bobo hop vétérinaire et je ne suis pas la seule à faire ca, non je ne suis pas folle, je suis normale, j’ai simplement été élevé dans le respect de l’animal, nous sommes tous égaux sur cette terre, nous respirons le même air, nous ressentons tous la douleur et je préfère de loin mes animaux que certains êtres humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *