jeudi 23 février 2017
Facebook Youtube Twitter

SOS pour 40 chats risquant l’euthanasie !

camping_gil001Un camping de l’Hérault (34) a décidé d’exterminer tous les chats libres vivant sur ses terres. Une association locale en a déjà sauvé une trentaine, mais 40 matous restent dans l’attente urgente d’un foyer pour éviter l’euthanasie.

Le camping en question est habité par des chats libres depuis de nombreuses années. Ses propriétaires n’ont jamais jugé bon de faire stériliser les petits félins, qui se sont donc reproduits. Malheureusement, ils ont subitement été déclarés indésirables. « Aujourd’hui les dirigeants du camping veulent en être débarrassés, et rapidement. Ils veulent que les chats soient euthanasiés… », nous indique avec inquiétude une bénévole alertée de la situation.

Au milieu des tentes, ce sont environ 80 chats dont les jours sont menacés. L’association locale Comité de Soutien à la Cause Animale de Béziers (qui ne dispose pas de refuge, mais fonctionne uniquement avec un réseau de familles d’accueil) en a déjà sauvé 28 a qui elle a pu trouver un foyer. Mais 40 autres matous sont toujours sur les lieux et leur vie est menacée.

La fourrière peut venir à tout moment

En effet, le camping a déjà fait intervenir une fois la fourrière, qui a trappé 8 chats, lesquels seront très probablement euthanasiés dans les jours à venir. « A tout moment la fourrière peut venir en trapper d’autres », prévient Nina, qui s’alarme que le réseau de l’association ne puisse accueillir les animaux restant sans foyer à l’heure actuelle.

Pour les 40 malheureux toujours sur place, l’euthanasie est peut-être imminente. Si vous pouvez en adopter un, appelez Cathie au 06.88.44.37.99, ou bien contactez Comité de Soutien à la Cause Animale de Béziers en cliquant ici. L’association recherche : « d’autres associations pour (les) aider ; des sites de nourrissage pour en relâcher certains ; des adoptants (fermes, ranchs…) pour les sauvages habitués à vivre dehors (pas de frais d’adoption) ; des adoptants pour les chatons et les adultes sociables (tatoués et stérilisés) ».

Merci également de diffuser cet article à tous vos contacts, afin de donner le plus de chances possible à ces chats d’être sauvés.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+3Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

8 commentaires

  1. Je pense qu’on déjà commencer par lui faire de la pub ?

  2. Dommage qu’il n’y ait pas de fourrières pour tous ces humains dégénérés, ça nous débarrasserait et nous ferait de la place pour nos amis.

    J’ai une minette qui, malheureusement, déteste les autres chats. En attendant, elle est identifiée et stérilisée. Elle ne sort jamais, d’accord, mais au cas ou elle s’échappe (ça m’étonnerait mais on ne sait jamais), elle ne reproduirait pas, point final.

  3. Ce camping est vraiment consternant ! Les propriétaires ont-ils eu un contrôle ou bien leur a-t-on suggéré l’idée de se débarrasser des chats ? Leur attitude est lamentable? Ces chats ne dérangent personne et il faudrait les stériliser. Les propriétaires des lieux ne savent pas utiliser à bon escient l’image des chats dans leur camping en plus ! Cela aurait pu servir leur publicité, attirer du monde, des familles avec enfants etc… Les lieux avec la présence des chats sont plus agréables. Non seulement, ils ne réfléchissent et sont de mauvais commerciaux et n’ont aucun sens de la communication. S’ils condamnent tous ces chats, nous leur souhaitons de fermer leur camping très vite, c’est tout ce qu’ils méritent !!!

  4. Je suis de tout coeur avec vous!

  5. Ces indélicats propriétaires sont responsables de cette situation ! Quand leur camping sera envahi par les rongeurs, ils reprendront des chats ! C’est ce qui est arrivé dans mon village ! Après la razzia sur les chats, deux mois après, les mêmes plaignants se sont retrouvés à la mairie pour se plaindre de envahissement des rongeurs… Je souhaite que beaucoup de campeurs… Désertent ce camping, c’est tout ce qu’ils méritent !

  6. S agit il de la Drago? Parce que j’avais flashé sur male noire pendant mes vacances? Si c’est eux, je leur écrit de suite

  7. Il y a une erreur dans l’article sur l’appellation « chat libre ». En effet, le statut de chat libre est donné aux animaux identifiés, par la commune ou une association, stérilisés et relâchés. Là il semblerait que vous parliez d’une colonie de chats errants qui auraient bien besoin d’être pris en charge par une association…

  8. Il faut exterminer le camping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *