jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

L214 s’affiche dans le métro pour la fête des mères

L214vachemereL’association L214, qui se bat pour défendre les animaux de rente, lance une campagne choc qui s’affiche dans le métro parisien à l’occasion du week-end de la fête des mères. Celle-ci met en avant la séparation du veau et de sa mère, imposée par l’industrie du lait.

« Vaches, chèvres, brebis, n’ont jamais de lait spontanément. La séparation mère-petit est commune à toutes les productions laitières, même bio », explique l’association, qui est soutenue dans sa démarche par la créatrice de parfums Lolita Lempicka, qui déclare : «Pour un verre de lait, nous privons des mères et leurs petits d’un lien affectif unique et essentiel. Les vaches ne sont pas des machines à produire du lait : elles sont des mères. En tant que mère, j’ai décidé de me montrer solidaire. J’encourage chacun à relever ce défi : pour la fête des mères, optez pour une alimentation vegan ».

Le veau cherche désespérément sa mère

Pour L214, les vaches laitières sont « exploitées jusqu’à l’extrême » et « poussées à l’hyperproductivité » pour assurer une production de lait intensive. « Les vaches sont généralement séparées de leurs petits dans les 24 heures qui suivent leur naissance, afin de prélever et destiner à la consommation humaine le lait qu’elles produisent pour leur veau. La plupart du temps, séparer la vache de son veau est un déchirement : la mère meugle, appelle son veau, le cherche pendant plusieurs jours. Elle manifeste tous les signes de détresse. La réciproque est vraie : le veau cherche désespérément sa mère ».

«Quand on pense aux 1000 vaches et à toutes les autres qui vivent le déchirement de la séparation, on se dit que la fête des mères est une occasion rêvée pour engager une transition vers une alimentation vegan ! », note Brigitte Gothière, porte-parole de L214, qui invite les français à préférer au lait animal les alternatives végétales (lait de riz, lait de soja, etc.).

De nombreuses prises de conscience

Affichée en grand format dans le métro parisien, la campagne de L214 fait son effet. Nombreux sont les voyageurs à s’arrêter devant ces affiches qui dérangent et montrent une réalité que beaucoup ignorent ou ne veulent pas voir. Provoquant rejet ou prise de conscience, elle ne laisse personne indifférent. « Je suis végétarienne depuis que j’ai 13 ans (et j’en ai 43 aujourd’hui !), sauf que je consommais du lait de vache jusqu’à aujourd’hui ! Après avoir vu une affiche de L214 dans le métro, je me suis renseignée sur les laits végétaux et je m’y met dès aujourd’hui ! », témoigne par exemple une internaute sur la page Facebook de l’association.

Et vous, comment réagissez-vous au message de L214 ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

Crédit photos : L214

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+2Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

4 commentaires

  1. Kazhig

    Je mangeais des yaourts, terminé ! Je suis entièrement dégoûtée. Je mange des légumes, en espérant, que comme certaines marques, il n’y ait pas de la

  2. Kazhig

    Comme le site déconne à plein tube, je continue :

    qu’il n’y ait pas de la viande dedans.

  3. Une très bonne initiative ! C’est impensable tout ce que l’espèce humaine  »sous de faux prétextes » peut faire subir aux animaux. Non les produits laitiers ne sont pas  »nos amis » pour la vie et néfastes à notre santé. Toute espèce animale a besoin de rester avec ses petits jusqu’au sevrage naturel pour leur transmettre leur affection et les codes de vie. On ne peut que comprendre leur attachement et leur détresse quand on leur arrache sauvagement leur petit. Et les  »mères humaines » devraient donner l’exemple, sachant ce que l’on ressent lorsqu’on les prive de leur enfant.

  4. Tout ce que dit L214 est vrai concernant les animaux. Face à la situation des pauvres vaches je me suis mis au lait d’amandes, un régal.. Le boulot concernant les animaux est immense et à part les assos et quelques particuliers, les élus et autorités ne font rien..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *