jeudi 30 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

[Interview] Michel DRUCKER parle de végétarisme et de protection animale

M. Drucker interrogé par notre Rédactrice-en-Chef Orianne
M. Drucker interrogé par notre Rédactrice-en-Chef Orianne

Planète Animaux est allé à la rencontre de Michel Drucker, pour l’interroger sur diverses problématiques de cause animale ainsi que sur le végétarisme. Celui que les médias qualifient de «monstre sacré de la télévision» est également, avec sa femme Dany, un grand protecteur des bêtes. Il a pris le temps de répondre avec gentillesse à nos questions, tandis qu’il était présent au Refuge de l’Arche, à Château-Gontier, dont il est le parrain.

Planète Animaux : Vous n’étiez pas venu depuis 25 ans (1990) en Mayenne, qu’est-ce que cela vous fait de revoir le refuge (qui s’est développé depuis) ?
Michel Drucker : Ça fait certes 25 ans que je n’étais pas revenu, mais il y a toujours eu une relation avec les responsables du refuge, qui s’est maintenue au cours des années. Revenir ici après 25 ans, c’est comme retrouver de la famille : c’est comme si on s’était quittés hier.

De tous les animaux ici, y’en a-t-il un dont l’histoire vous touche particulièrement ?
MD : Baringo, ce lion qui a été trouvé bébé sur le bord d’une route en Mayenne. Il est magnifique.

Le lion est votre animal préféré ?
MD : Non, je n’ai pas d’animal préféré, je les aime tous vous savez. Nous en avons beaucoup dans notre propriété d’Eygalières, dans le Sud de la France. Nous avons installé un petit refuge au fond de notre jardin, on y a recueilli des chats, des chiens, des poules, un âne, etc…

« Je suis végétarien »

DruckerArcheEtes-vous végétarien ?
MD : Oui, J’ai arrêté de manger de la viande il y a longtemps.

Nous avons récemment interviewé la FNSEA qui nous a affirmé qu’un «animal n’a pas d’intelligence» et vaut moins qu’un homme, que répondez-vous à cela ?
MD : Il faut le leur demander à eux (dit-il, en pointant sa chienne Isia du doigt). Plus sérieusement, dire ça, c’est aberrant ! On a tellement à apprendre d’eux ! Cela dit, ça avance, qui aurait pu imaginer il y a 30 ans que les hommes politiques diraient que les ainmaux sont des êtres vivants, qu’ils ont droit au même respect que l’être humain, qu’ils ont une sensibilité et qu’ils ressentent la douleur ? Ce ne sont plus des meubles, on a déjà avancé, c’est un progrès. Mais il y a encore beaucoup à faire !

Mylène Demongeot vient de lancer une pétition contre l’expérimentation animale. Vous soutenez le Téléthon, qui a pourtant reconnu pratiquer la vivisection notamment sur les chiens myopathes (qui doivent vivre avec une sonde pour être nourris). Cela ne vous dérange pas ?
MD : Cela fait très longtemps que je n’ai plus présenté le Téléthon et que je ne fais plus rien pour le Téléthon, J’aimerais qu’on trouve des méthodes alternatives à la vivisection. Mais vous savez, je viens d’une famille de médecins… c’est très compliqué tout ça… c’est difficile pour moi de me positionner sur ce sujet alors que je ne suis pas un spécialiste en la matière.

L214 et Animal Asia font un excellent travail

DruckerArche03Vous avez rencontré aujourd’hui une quinzaine d’associations dédiées à la cause animale, qui sont au Refuge de l’Arche à l’occasion du Week-end de la Protection Animale. Laquelle vous a le plus marqué ?
MD : Sans hésitation, le stand avec les ours (ndlr : Animal Asia), car je trouve leur combat très important. J’ai aussi beaucoup aimé la pancarte de L214 qui dit : « Vous aimez les lapins ? Mangez des carottes ! ». Cette association fait un excellent travail.

Un petit mot à propos d’Isia ?
MD : C’est ma chienne. Comme mon père, elle vient de Roumanie. Les chiens vivent un calvaire là bas. C’est une petite chienne très affectueuse, mais très craintive aussi. Je l’emmène partout avec moi.

Michel Drucker et Isia
Michel Drucker et Isia

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

3 commentaires

  1. Finalement nous sommes plus nombreux que les 2¨% annoncés par les statistiques…..le végétarisme avance et on peut s’attendre à d’autres révélations de la part des personnalités publiques…..

  2. On savait Michel Drucker et son épouse Dany très impliqués dans la cause animale avec leur refuge fondé à Eygalières et leurs participations aux journées organisées avec les différents refuges et SPA locales, ses dédicaces de livres où nos compagnons à 4 pattes sont aussi toujours présents. Il faudrait que d’autres personnes suivent leur exemple et utilisent aussi leurs notoriétés pour faire avancer la défense de la cause animale.

  3. DUBOULOZ Monique

    J’ai été très agréablement surprise d’apprendre que Michel Drucker ne mange plus de viande depuis longtemps. Dommage qu’il n’en parle jamais , lui qui a un public si important !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *