jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Décès de 100 cochons ce matin dans un accident en Bretagne

camion_cochons_bretagne« Un transport de cochon renversé sur la D35, le chauffeur indemne », titre France 3 Bretagne, pour annoncer le drame qui s’est joué ce matin. Ses journalistes auraient plutôt dû écrire : « Transport de cochon renversé sur le D35, une centaine de victimes »…

Ce mercredi à l’aube vers 6h30, dans les Côtes d’Armor, une énorme bétaillère qui transportait plusieurs centaines de porcs vers un abattoir, a dérapé sur la chaussée et s’est retrouvée couché sur la route. Sous le choc, de nombreux cochons ont été expulsés du véhicule. D’autres sont morts écrasés. Les pompiers sont rapidement intervenus sur place : ils ont pris en charge le chauffeur (qui a été transféré vers l’hôpital le plus proche, en état de choc, mais non blessé) ; et se sont occupé de redresser le camion (qui était renversé sur la chaussée).

Les animaux laissés à l’agonie

Cependant, les animaux qui agonisaient, au sol ou pendus à travers les ouvertures du véhicule, ont été totalement ignorés par les sauveteurs. « Sur les 200 animaux transportés, la moitié environ a péri » dans l’accident, relève France 3 Bretagne. Les survivants, quant à eux, n’auront connu qu’un répit de courte durée avant d’arriver à l’abattoir…

Cette tragédie semble malheureusement ne pas émouvoir grand monde, pas plus que celle des 5000 poussins morts dans un accident similaire sur une route de Champagne-Ardenne il y a quelques semaines…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+1Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

10 commentaires

  1. Faut arrêter de se nourrir de cadavres d’animaux !

  2. Pour l’être humain, la vie humaine a souvent plus d’importance que la vie animale. C’est ainsi qu’il exprime sa supériorité. Il est lamentable d’avoir laissé ces pauvres bêtes agoniser et sans soin. On aurait pu épargner les autres ?

  3. « Cependant, les animaux qui agonisaient, au sol ou pendus à travers les ouvertures du véhicule, ont été totalement ignorés par les sauveteurs. « Sur les 200 animaux transportés, la moitié environ a péri » dans l’accident, relève France 3 Bretagne. Les survivants, quant à eux, n’auront connu qu’un répit de courte durée avant d’arriver à l’abattoir…

    Cette tragédie semble malheureusement ne pas émouvoir grand monde, pas plus que celle des 5000 poussins morts dans un accident similaire sur une route de Champagne-Ardenne il y a quelques semaines… »
    L’humain est une belle ordure. on lui souhaite de ne jamais tomber sur ses semblables en barbarie.
    vous attendez quoi pour passer au veganisme? Helas, je sais que ceux qui me liront ici le sont dejà…

  4. Encore une preuve du peu de crédit que l’on accorde à la vie animale ! Qu’est ce que ça aurait coûté de secourir ces malheureux animaux et pourquoi pas de les sauver de l’abattoir, après le choc qu’ils avaient subi ? Ah oui, de l’argent, suis-je bête. Quelles monstruosités va t on encore cautionner, en les ignorant, au nom du sacro saint pognon ? Végétarienne et fière de l’être…

  5. une honte de laisser des pauvres betes a l’agonie au bord d’une route…..

  6. On a laissé les animaux blessés mourir sur place et on a expédié les survivants à l’abattoir. JE CAUCHEMARDE LA OU QUOI ?

    Pauvre chauffeur, il a un peu bobo ? Mon dieu, quelle horreur, mais les pauvres animaux, tout le monde s’en fiche comme de l’an quarante.

    Je suis dégoûtée.

  7. C’est tout de même incroyable que l’information sur cet accident soit si partiale.
    Un humain est plus important que les cochons qu’il transporte.
    Il est lamentable d’avoir laissé ces pauvres bêtes agoniser et sans soin.
    Soyons végétariens !

  8. Un accident peut arriver . ce qui est scandaleux ds ce genre d’accident c’est qu’un gendarme aurait pu prendre son pistolet et achever les porcs agonisant , c’est ce que l’on aurait fait autrefois… mais la loi lui interdit ce genre d’initiative …donc avant d’achever les cochons il fallait surement une reunion de crise pour decider que faire , qui allait faire et comment on allait faire … qui est coupable de ce genre de cauchemar ????

  9. c’est vraiment triste cet accident :'(
    100 cochon à l’équarrissage alors que sa aurait pu faire de bonne côtelette juteuse
    après les pompiers sont la pour traité le genre humain mais se qui et pas écrit dans cet article juste la pour faire du sensationnel c’est l’équipe de vétérinaire qui elle c’est occupé du genre animal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *