jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Gard : l’homme qui avait poignardé un taureau est relaxé par la justice

deserteur_poignardeUn mineur de 17 ans a poignardé un taureau à Alès, dans le Gard. L’animal est mort suite à ses blessures, mais l’auteur des faits vient d’être blanchi par la justice.

Outre la corrida, de nombreux « jeux » taurins existent, comme « l’attrapaïre » (« attrapeur »), qui consiste a saisir et arrêter un taureau en pleine course dans les rues d’un village pendant les courses camarguaises. Le 30 mai 2014, l’une de ces manifestations avait lieu à Alès, sur la place Péri. Mais l’un des « attrapeurs », dans un geste aussi incompréhensible que sadique, a poignardé l’un des taureaux présents au niveau de l’arrière train.

La lame de son couteau dépassait les 15 centimètres de long, et s’est enfoncée intégralement dans le corps du pauvre bovin. « L’attaque est tellement violente que le manche du couteau se brise, laissant la lame enfoncée dans le corps de l’animal », relate Objectif Gard. Le propriétaire du taureau, un manadier qui élève ses animaux pour les événements de ce type, a porté plainte contre l’auteur des faits, un jeune âgé de 17 ans.

Un simple rappel à la loi…

Déserteur, le taureau blessé, a été soigné par un vétérinaire qui lui a sauvé la vie. Mais, ce 3 février 2015, il a fini par mourir des suites de ses blessures. « Après cette attaque, il n’a jamais retrouvé le moral, il ne s’en est jamais remis. En moyenne, mes taureaux vivent jusqu’à 20 ans. Déserteur avait 8 ans ! », s’indigne son éleveur. Immédiatement après les faits, le manadier avait porté plainte contre l’agresseur, dénonçant un « acte de cruauté ». Malheureusement, ce jour, la justice a préféré soulager le tueur : le jeune homme qui avait poignardé le taureau a fait l’objet d’un simple rappel à la loi, et la plainte à son égard a été classée sans suite.

Comment un acte aussi violent peut-il rester impuni ? A qui s’en prendra ce délinquant ensuite ? L’Alliance Anti Corrida à d’ores et déjà annoncé qu’elle irait « le plus loin possible sur le plan judiciaire ». « Les juges n’ont pas mesuré la gravité de cet acte de cruauté sur un animal domestique. Scandalisés par une telle décision, l’Alliance Anticorrida et le manadier n’entendent pas en rester là », a indiqué l’association de lutte contre la tauromachie sur ses réseaux sociaux. A suivre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

4 commentaires

  1. Cet acte de violence taurine est inacceptable ! Ce qui est consternant dans le sud de la France, c’est que les juges qui émettent ces jugements sont souvent  »dans les arènes », favorables à toutes ces mauvaises traditions et ne se bougent pas.

  2. Et ce n’est pas beaucoup mieux d’élever des taureaux « pour ce genre de manifestation  » !!
    Même sans avoir été blessé , il y a de quoi déprimer après avoir subi de telles frayeurs que d’être lâchè parmi une foule en délire …

  3. Tiens, c’est marrant ça, moi si je me balade avec un couteau au fond de mon sac et que la police le découvre au cours d’un contrôle, j’ai certes un rappel à la loi mais aussi une amende très forte et très certainement un passage par la case garde à vue.
    Lui, non seulement il se balade avec mais en plus il le sort, l’utilise pour agresser un être vivant, provoque la mort du dit être vivant et tout ce qu’il a, c’est un rappel à la loi?
    On voit où est l’intérêt des juges… Justice de m***

  4. Mais c’est un grand malade ce gamin!!! C’est le genre de taré qui pourrait poignardé un humain de la même façon, en plein milieu d’une foule et qui donne une si mauvaise réputation au Féria! J’espère qu’il ne s’en sortira pas comme ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *