jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Des milliers de chats exterminés au Vietnam : BRIGITTE BARDOT INTERPELLE LE PREMIER MINISTRE

chats_hanoiEn Asie, la viande de chat continue d’être consommée. C’est même un met de choix, appelé « petit tigre » par les restaurants locaux. La semaine dernière, des milliers de chats auraient été massacrés au Vietnam, car « importés illégalement » depuis la Chine. Brigitte Bardot interpelle en conséquence le Premier ministre du pays.

Officiellement, la consommation de chats est interdite au Vietnam. Mais cette viande s’y trouve pourtant très facilement, y compris chez les restaurateurs. En date du 29 janvier 2015, une « cargaison » de « trois tonnes de chats vivants » a été saisie à Hanoi, a indiqué l’AFP. Les animaux provenaient de Chine, ce qui est interdit. En conséquence, les autorités vietnamiennes ont annoncé qu’elles allaient « détruire » cette « marchandise« , conformément à leurs lois régissant les importations illégales. Depuis, il semble que les milliers de matous qui étaient entassés dans le camion ont été supprimés.

Bardot demande l’interdiction de l’importation de chats et de chiens au Vietnam

Une exécution massive de félins, pourtant innocents de tout crime, qui a scandalisé Brigitte Bardot. Cette dernière vient d’adresser une missive à Monsieur Nguyen Tan Dung, le Premier ministre du Vietnam, afin d’avoir des informations officielles sur le sujet, mais aussi d’éviter qu’une situation aussi dramatique ne se reproduise.

Découvrez ci-dessous l’intégralité de son courrier :

Monsieur le Premier ministre,

Je suis absolument horrifiée, tout comme mes concitoyens, d’apprendre que des centaines de chats destinés à la consommation dans les restaurants du district d’Hanoï viennent d’être exterminés dans les plus effroyables conditions suite à la saisie d’un camion provenant de Chine.

Ma Fondation ainsi que de nombreuses associations internationales dont certaines vietnamiennes ont voulu apporter leur aide dès que la nouvelle de l’interception nous est parvenue. Or, les autorités ont gardé pendant des jours le plus grand mutisme quant à la localisation des chats et leur devenir… nous laissant dans la plus grande angoisse et impuissance pour finalement aujourd’hui communiquer que les chats ont été enterrés dès le premier jour. Enterrés vivants ? Vendus à la sauvette aux restaurants ? Brulés vifs en tas comme certaines  rumeurs le font circuler ?

Monsieur le Premier ministre je vous demande de répondre en urgence à ma lettre et donner une version officielle prouvant le devenir de ces chats. Je demande également à votre gouvernement de faire passer en urgence une loi définitive interdisant l’importation de chats et chiens dans votre pays de façon à décourager ce honteux trafic et de ne plus tolérer de consommation de chats et de chiens. L’opinion internationale a le regard tourné vers le Vietnam après une telle atrocité et les mesures que votre gouvernement prendra marqueront pour toujours les esprits. Nous espérons donc qu’elles prouveront que le Vietnam sait gouverner avec éthique et respect des valeurs fondamentales de responsabilité et compassion et qu’ainsi l’agonie insoutenable de ces centaines d’animaux n’aura pas été vaine.

Dans l’attente de votre prompte réponse et avec ma sincère considération,

Brigitte Bardot.

Crédits photos : AFP ; Getty

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+1Pin on Pinterest2Share on TumblrEmail this to someone

5 commentaires

  1. VRAIMENT DES SAUVAGES. CE NE SONT PAS DES ËTRES HUMAINS

  2. ne peut-on pas signer une pétition et impliquer aussi nos « politiques » pour faire passer le message ?

  3. Le Vietnam est un pays à boycotter !

  4. il faut vite interdire ce massacre qui dur depuis longtemps dans ces pays maudits , j’espère que la lettre de BB portera ses fruits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *