jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Le premier aéroport pour animaux ouvrira à New York en 2016

ark_aeroport1The Ark (L’Arche) sera le premier terminal d’aéroport dédié aux animaux. Ce projet titanesque coûtera 48 millions de dollars et devrait ouvrir ses portes dans un an.

Le but de l’Ark est de rendre les voyages en avion plus « agréables » pour les animaux et les personnes qui les accompagnent. D’une superficie de 17.000 m², il comprendra des espaces « confortables » dont un lounge, des boxes climatisés pour les chevaux et le bétail, une volière pour les oiseaux, une clinique vétérinaire ouverte 24h/24, ainsi que des boutiques pour chiens et chats. Ce terminal intégrera l’aéroport JFK de New York (l’un des plus fréquentés du monde).

Animaux de compagnie, chevaux, bétail…

The Ark s’adressera autant aux particuliers voyageant avec leur animal de compagnie, qu’aux professionnels qui font transiter du bétail, des chevaux de course, ou des animaux sauvages (zoos, laboratoires, etc.). Conçu par des architectes spécialisés dans le domaine animalier, le terminal « instaurera des nouveaux standards internationaux dans les aéroport pour les soins vétérinaires, la mise en cages et la quarantaine », indique le communiqué présentant le projet.

ark_aeroport2Les chevaux par exemple, seront particulièrement bichonnés. Ils seront installés dans des étables climatisées, à la lumière du jour (et non pas artificielle), où ils auront à leur disposition de l’eau et de la nourriture, au départ comme à l’arrivée. D’ailleurs, lorsqu’ils seront accueillis par le personnel de l’Ark en descendant d’un avion, leurs constantes seront systématiquement relevées, pour s’assurer qu’ils sont en bonne santé.

Les porteurs du projet disent vouloir réduire le stress des voyageurs, et surtout de leurs animaux. The Ark devrait ouvrir début 2016, et devrait accueillir quelques 70.000 animaux par an.

Que pensez-vous de cette initiative ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

3 commentaires

  1. L’initiative est déjà un pas vers du mieux car voyager avec un animal n’est pas toujours aisé, parfois même angoissant. C’est vrai que les compagnies aériennes font des efforts pour accueillir avec plus de mieux-être et de sécurité les animaux en transit. Est-ce que les ferries auront la même idée ?

  2. de coulhac mazerieux

    laboratoires,,,abattoirs,….et vous osez parler du bien être animal….vous vous foutez de la gueule du monde,
    crétins d’américains.

  3. Une bonne chose aux Etats Unis. La France qui revient sur le statut de l’animal . La France laxiste, et arriéré devra mettre 20 ans pour arriver à la hauteur de l’Amérique . Bien triste sort pour les animaux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *