lundi 27 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

4 chiens euthanasiés par erreur à Nouvel An

DAS_dallas2La fourrière municipale de Dallas, aux Etats-Unis, a euthanasié 4 chiens par erreur au cours des premières heures de 2015. Face au scandale, elle avance une « erreur humaine ».

Le 30 décembre 2014, Dallas Animal Services (fourrière gérée par la ville de Dallas, qui comprend également un refuge) a récupéré 4 chiens qui lui ont été confiés -dans le cadre d’une saisie- par une association de protection animale qui souhaitait que ceux-ci « trouvent une nouvelle famille », et qui avait besoin d’un abri temporaire pour eux. Âgés de 1 à 8 ans, les toutous ont été emmenés dans la partie « refuge » de DAS. Pourtant, deux jours plus tard, soit le 1er janvier 2015, tous les 4 ont été euthanasiés « à cause de leur santé et de leur comportement ».

Sur le moment, personne n’a réalisé. Mais, le 5 janvier, lorsque des bénévoles ont annoncé avoir trouvé des adoptants pour les 4 chiens, l’erreur a été constatée. « Les euthanasies sont très éprouvantes pour les employés. Savoir que 4 d’entre eux ont été euthanasiés par erreur a dévasté le personnel », à indiqué le lendemain Dallas Animal Services dans un communiqué, tout en ajoutant qu’une enquête interne était ouverte pour déterminer les circonstances de l’incident, et éviter que de telles situations se reproduisent dans le futur.

Ils sont morts sans avoir jamais connu l’amour et l’affection

Il y a 3 jours, DAS s’est de nouveau exprimé sur le sujet, regrettant la « perte de ces 4 vies » et avançant qu’il s’agissait des conséquences d’une « erreur humaine » et du « non respect des procédures ». L’organisation n’a pas précisé combien de ses salariés étaient impliqués, et si ils seront sanctionnés. La fourrière ajoute simplement que l’accident n’était « pas intentionnel », et que son protocole va être renforcé et amélioré.

Décrétant que sa priorité est de « sauver autant de vies que possible », la direction de Dallas Animal Services a présenté ses plus plates excuses, et demandé aux citoyens de continuer à la soutenir. Ces mots seraient-ils légèrement hypocrites ? Maddie’s Fund, un site qui ne cautionne pas la fourrière, affirme que cette dernière euthanasie 60% des animaux qu’elle accueille…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+1Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

3 commentaires

  1. Inacceptable !!! Lamentable !!! L’euthanasie devrait être interdite (si ce n’est pour un animal sur le moment  »du départ » pour lui éviter la souffrance) que ce soit dans les refuges, SPA ou fourrières. Ce n’est pas mieux que l’euthanasie d’un chien par la SPA en France qui a fait la une prétextant des troubles du comportement ! Tout chien est récupérable avec du temps et beaucoup de patience ! Encore faut-il le vouloir !

  2. C’est inadmissible de voir qu’il n’y a aucun contrôle

  3. Inadmissible.les animaux ne sont pas des objets dont on dispose et que l’on jette après. J’espère qu’une plainte sera déposée contre cette fourrière et que les responsables sables seront lourdement punis. Que cela servira de leçon pour les autres fourrières pour animaux. Et que les gens arrêtent de céder aux caprices de leurs enfants lorsqu’ils veulent un chat ou un chien. J’ai moi même récupérer 10 chats dans la rue qui vivent heureux chez moi maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *