jeudi 23 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Myélopathie : un test simple pour savoir si votre chien en est atteint

Myélopathie_chien02La myélopathie dégénérative est une maladie génétique de plus en plus répandue chez les chiens. Elle provoque une paralysie progressive qui occasionne, au final, la mort de l’animal. Elle est l’équivalent de la sclérose latérale amyotrophique humaine (maladie pour laquelle fut lancé le célèbre Ice Bucket Challenge).

Toutes les races canines sont concernées, les plus touchées étant les corgis, les boxers, les cavaliers King Charles et les bergers australiens, selon une étude américaine menée sur 33.747 chiens de 222 races différentes. La paralysie touche d’abord l’arrière-train, puis les pattes avant, la cage thoracique, et enfin le coeur, qui finit par s’arrêter. Il n’existe actuellement aucun traitement : une fois que la maladie s’est déclarée, l’espérance de vie du chien n’est plus que de 12 à 18 mois, d’après les spécialistes.

TEST : Comment la reconnaître ?

Outre une certaine fatigue, « la première véritable alerte va venir de la perte de proprioception, la capacité qui est donnée aux êtres vivants d’avoir une connaissance, consciente ou non, de la position relative des parties du corps. Le chien va laisser traîner ses pattes arrière lors de la marche. Les griffes vont alors racler le sol et faire du bruit si ce sol est dur, macadam par exemple. Ces anomalies du déplacement ne sont jamais constatées lors d’atteintes mécaniques du système locomoteur, comme la dysplasie par exemple », indique Patrick Martin, un passionné de colleys qui s’est beaucoup documenté sur la myélopathie canine.

Pour en avoir le coeur net, vous pouvez réaliser ce petit test sur votre animal : pliez son pied vers l’arrière et faites lui prendre appui sur le sol avec le bout de sa patte repliée. S’il attend plusieurs secondes, ou reste en position repliée, c’est qu’il y a perte de proprioception, vous devez donc suspecter une myélopathie dégénérative.

Il est également possible, par le biais de tests ADN (tarif : environs 50 euros) de pratiquer un dépistage sur les parents d’un chien pour savoir si ils sont porteurs.

De plus en plus de chiens touchés

Myélopathie_chien01« Il semblerait que de plus en plus de chiens soient concernés par la MD. La consanguinité, qui s’est accrue en même temps que les races à partir du XIXe siècle, a favorisé la transmission du gène muté (SOD1), à l’origine de la maladie, et elle continue de le faire », indiquent nos confrères de Sciences et Avenir. On regrette donc que certains éleveurs peu scrupuleux fassent reproduire entre eux des chiens d’une même lignée.

Des petites choses permettraient de soulager les chiens atteints, et de protéger ceux risquant de déclarer la maladie, d’après Patrick Martin, qui explique : « J’ai supprimé les boîtes et croquettes contenant des céréales de l’alimentation de mes chiens, tous trois « à risque ». J’ai également décidé de ne plus les vacciner lorsque le vaccin contient des métaux lourds, comme le mercure et l’aluminium, car ils augmentent les risques de certaines maladies, dont la myélopathie dégénérative ».

Crédits photos : DR

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

15 commentaires

  1. C’est une maladie que j’ai découvert lors d’une promenade avec un Berger qui s’est effondré brutalement. Il lui arrivait de glisser parfois. Une fois la maladie diagnostiquée, on apprend à la gérer au quotidien avec des médicaments. On pousse les meubles. On enlève les tapis pour que l’animal ne glisse surtout pas. On peut l’équiper de chaussons anti-glisse. On l’aide à monter sur le canapé et en voiture car il est important de garder le contact avec l’extérieur. Pour les promenades, il existe aussi une sorte de sac en tissu que l’on pose sur le dos du chien (avec des bretelles), à l’arrière ce qui permet de le relever plus facilement s’il se couche et ne peut pas se relever. On peut aussi appareiller pour un meilleur confort.

    • bonsoir; cette maladie est bien lourde a supporter voila 8 mois que mon Colley en est atteint,il a 11 ans. Que lui donnez vous comme medicaments? Il est hors de question que je l’appareille;le sac en tissus avec les bretelles doit bien faire l’affaire;ou le trouver? merci de votre reponse

  2. Le test ADN cité dans l’article peut également être pratiqué sur le chien lui-même pour déterminer directement s’il est sain, porteur ou atteint. Le dépistage des parents n’est pas nécessaire pour connaitre celui de votre chien. En revanche il l’est pour les éleveurs avant d’envisager un mariage.

    Les mariages à risques sont proscrits par les clubs de race. Malheureusement cela n’empêche pas certains éleveurs peu scrupuleux de pratiquer ces mariages à risque pouvant donner naissance à des chiens atteints. C’est inexcusable maintenant que l’on connait les effets de cette maladie incurable sur les chiens, son mode de transmission et que l’on dispose depuis cinq ans de tests de dépistages fiables, rapides et peu coûteux.

  3. Vous faites erreur, il n’existe pas de traitement, ni médicament pour ralentir les effets de la Myélopathie Dégénérative, ou gérer le quotidien ….

    Le chien peut vivre 8 à 9 ans, sans que la maladie se déclare (je parle des symptômes visibles, bien qu’il soit atteint depuis sa naissance, via les 2 gènes porteurs qu’il possède) mais dés lors, que les 1ers signes apparaissent, c’est une lente descente aux enfers, qui va durer entre 1 an et 2 ans environ ……
    Je sais de quoi je parle, j’ai 2 chiens atteints …..

  4. En réponse à Fred:
    Non, les clubs de race ne proscrivent rien du tout.
    1 seul club de race en France s’en préoccupe réellement, alors qu’il y a 300 races, ou plus.
    Il s’agit du club de l’hovawart qui impose le test pour la repro.

    Beaucoup d’éleveurs produisent à risque malgré les connaissances que nous avons maintenant sur cette maladie. Ce n’est même pas excusable, c’est de la malhonnêteté caractérisée dès lors qu’un éleveur ne peut ignorer les problèmes de la race qu’il élève.. Et qu’il a le devoir d’en informer son éventuelle clientèle. Sauf erreur, c’est passible du tribunal.

  5. Je ne savais pas que la myélopathie dégénérative est une maladie génétique. C’est bon à savoir ; j’imagine que je me sentirais coupable si mon chien avait cette maladie, mais en fait, c’est une maladie qui est inévitable pour certains chiens. Merci d’avoir expliqué que la perte de proprioception est un symptôme de la myélopathie. Super article !

  6. Faire des massages sur la colonne vertébrale ? Une ostéopathe vétérinaire en fait la pratique sur des chiens et des chevaux, avec de bons resultats…..et cela coûte très cher naturellement . …j,ai commencé à masser mon chien . Je verrai bien s,il y aura un résultat . …..

  7. Notre golden Retriever est atteint de Myelopathie dégénérative. En quelques mois son état se dégradait rapidement. Désemparés car apparemment on nous dit partout qu’il n’existe pas de traitement, on se préparait à prendre une décision difficile car Voyou n’arrivait plus à marcher certains jours. Puis nous avons découvert un site américain qui propose un médicament http://www.degenerative-myelopathy.com/
    Depuis 10 jours nous le donnons à Voyou et les résultats sont plutôt positifs. Voyou marche de mieux en mieux. On complète le traitement avec des massages et une alimentation riche en antioxydants (croquettes chiens senior). Le médicament nous a coûté 150 euro y compris frais d envoi pour 4 mois de traitement. Apparemment ce médicament est efficace sur 70% des chiens atteints. Je voulais faire partager cette info car ce médicament n’est pas disponible en France. VALERIE

    • Merci à VALERIE pour son conseil car je possède également un Golden Retriever de 13 ans et demi « PRINCE » un mâle qui a la même maladie. J’ai très mal réagi suite à l’annonce de ce diagnostic par le vétérinaire. Nous lui donnons du CARPRODYL 100 mg anti-inflammatoire à base de plantes pour cette saleté de maladie et un consolidant articulaire (Glycosane);
      Etant plus jeune il avait fait de la panostéite « inflammation des articulations » dû selon le vétérinaire à trop de production de cette race si extraordinaire. Nous lui donnions METACAM comme anti-inflammatoire.

      Comment s’appelle ce médicament que vous avez trouvé aux U.S.A. Votre précieux Golden a pu être prolongé de combien de mois ?

      Merci pour votre réponse,

      Jamais de ma vie j’ai autant aimé un chien si intelligent, si calme, affectueux. Cette race a été fabriquée sans défauts contrairement aux humains. Plus je connais l’humain, plus j’aime mon chien.
      ISABELLE;

      • Malheureusement, le médicament préconisé par Valérie nommé « sanus biotex » et censé guérir une maladie réputée incurable a tout l’air d’un faux qui agit au mieux sur l’arthrose mais pas sur la myélopathie proprement dite comme cela est expliqué ici en anglais : http://scoutshouse.com/tag/sanus-biotex/

        • Bonsoir Espin,

          Je suis intéressée par le nom exact de ce médicament car j’ai un golden retriever de 14 ans atteint de la myélopathie dégénérative, il se bat depuis 19 mois et est atteint également de mégaoesophage (paralysie de l’œsophage) peut-être engendré par sa paralysie du train arrière. Il est très courageux et a vraiment envie de vivre. Il lui arrive de vouloir courir en sautant comme un kangourou sur ses pattes arrières qui ne répondent plus. Il veut vivre il a « une pêche d’enfer » mais c’est mécanique ; son corps l’abandonne. Merci encore mille fois pour votre réponse. Bien amicalement. Isabelle.

  8. Bonjour j’aurais une question:

    – Ce matin mon chien (un husky sibérien) s’est soudainement a hurler, il avait une patte arrière, l’autre réagit
    encore, de quoi cela peut provenir?

    je lui ai donner un cachet: ( Antirobe, et en goutte Metacam) selon son poid.
    Est-ce que avec ce médicament il a une chance de bien s’en remettre?
    Se ce sont des médicament pour animaux, par le passer il nous l’a déjà fait.

    Merci par avance pour vos réponses, savoir si je je doit l’emmener chez le vétérinaire?

  9. Bonjour, je ne sais pas si mon Malinois (13 ans) a cette maladie mais il a les mêmes symptomes. Sa c’est aggravė en quelque mois. Patte arriere ( au depart j’ai cru à l’arthrose), ensuite patte avant, il trebuche de tout son corp maintenant… entre temps visite chez le veto ( analyse de sang) rien detectė. Pour lui arthrose + defiscience neurologique. Il m’a prescrit : candilat, karsivan, et pour l’arthrose : previcox et locox. Pour une dizaine de jour pour voir si il ya du changement. Voilà De jour en jour sa s’aggrave. Mais il a pas l’air de souffrir…

    • Mon chien, un beauceron a déclaré cette maladie en juin 2016, diagnostic ligaments croisés du genou. Radios, IRM, Scaner rien d’anormal détecté, prise de sang Idem…
      Nous décidons après de nombreux frais de le confier à un autre vétérinaire qui nous prescrit du tramadol puis ronaxan et previcox, ensuite ronaxan et vitofyllin, et enfin previcox pendant des mois.
      Après quelque semaines, amélioation au niveau du membre inférieur atteind, puis nouvelle évolution de la maladie au bout d’une semaine, cette fois ci c’est le membre supérieur qui est atteind.
      Après plusieurs mois de traitement, il vient de retrouver l’intégralité des fonctions au niveau de ses membres – (début décembre).
      J’ai diminué progressivement le traitement au prévicox pour ne plus rien lui donner actuellement.
      Aujourd’hui, après trois semaines, la maladie a disparu, il retrouve peu à peu sa masse musculaire.
      Je croise les doigts ! Espérons que cela est définitif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *