lundi 27 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Il tente de se faire avaler vivant par un anaconda pour faire le buzz

rosalie_anaconda01Un présentateur star aux Etats-Unis s’est rendu en Amazonie pour « se faire manger vivant par un anaconda » sous l’oeil des caméras. La diffusion des images de son « exploit » dimanche soir ont créé une polémique.

Paul Rosolie est le « spécialiste de l’Amazonie » de la chaîne TV Discovery Channel. Récemment, il avait annoncé que dans son nouveau documentaire, « Eaten Alive », les téléspectateurs pourraient le voir se faire avaler, vivant, par un énorme anaconda. Cette annonce avait fait couler beaucoup d’encre et de nombreuses personnes attendaient la diffusion de l’émission, ce dimanche 7 décembre.

Maltraitance animale

Plusieurs associations de protection animale, dont la PETA, se sont insurgées contre le programme qu’elles qualifiaient de sans intérêt, dénonçant ce qui selon elles s’apparente à de la maltraitance animale. Paul Rosolie s’est défendu en affirmant que son seul but était « d’attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur la forêt amazonienne ».

Sur place, l’explorateur cathodique s’est glissé dans une combinaison sur mesure, réalisée spécialement pour l’émission afin de résister aux morsures, à la constriction et aux puissants sucs gastriques du reptile. Le présentateur était en outre équipé d’une radio et d’une alimentation en oxygène. Enfin, sa combinaison était reliée par un câble aux personnes chargées de veiller à sa sécurité, afin qu’il puisse être rapidement extrait du serpent en cas de besoin.

Recouvert de sang de cochon

Paul Rosolie a ensuite été aspergé de sang de cochon et s’est placé face à un anaconda long de près de six mètres. Bien évidemment, l’animal s’est saisit de lui. Ensuite, pendant une heure, il s’est enroulé autour de lui et l’a serré de plus en plus fort, lui occasionnant des difficultés à respirer ainsi qu’une grande inquiétude. Lorsque le reptile a commencé à l’avaler, tête la première, Paul Rosolie a subitement changé d’avis. Il a demandé à son équipe de le libérer et a ainsi mis fin à son expérience.

Voici ce que les américains ont pu découvrir sur leur petit écran dimanche soir. Depuis la diffusion du programme, les protestations sont légion sur la page Facebook de Discovery Channel. Les internautes reprochent au spécialiste de l’Amazonie de ne pas être allé jusqu’au bout…

Et vous, que pensez-vous de l’idée de Paul Rosolie ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

3 commentaires

  1. Voici une personne qui ne doit pas avoir grand chose à faire de ses journées et qui cherche juste comment se faire remarquer (ou comment gagner encore plus d’argent !). Il ne fait rien d’autre que d’utiliser à son profit et dans son intérêt des caractéristiques de l’anaconda. Toutefois son attitude correspond bien à de la maltraitance animale. Paul Rosalie n’a pas non plus compris que les animaux devaient vivre en paix !

  2. Avant tout, je tiens à préciser que je ne cautionne pas du tout cette expérience que je trouve aussi stupide qu’inutile à regarder, sans parler du non respect du pauvre serpent qui voulait sans doute juste être peinard dans la forêt.

    Par contre, je trouve que cet article est très résumé. Si on peut trouver son idée complètement stupide et étonnante de la part d’un « amoureux de la nature » (sic), Paul Rosolie était naturaliste et spécialiste des serpents avant d’être un présentateur vedette de Discovery et autres. Il a d’ailleurs fait un documentaire et un livre qui ont remporté pas mal de succès, et il pilote aussi un projet de conservation de la forêt tropicale. Ce n’est donc pas juste un présentateur qui a décidé de se jeter dans la gueule d’un anaconda comme ça.

    Pour le déroulé des évènements maintenant, le pauvre anaconda qui était une femelle ne s’est pas saisi de lui dès qu’il s’est approché non. En vérité, Rosolie a dû titiller la bête qui avait plutôt envie de retourner peinarde dans sa forêt. Ce qui n’arrange pas le cas du soi-disant amoureux de la nature mais bref.
    Enfin, Paul Rosolie n’a pas « subitement changé d’avis » non plus, en vrai il a été pris de panique parce qu’il a senti que l’anaconda allait lui casser le bras à force de serrer. Un détail qui, je trouve, montre à quel point son idée était complètement stupide.

    Passés ses détails, niveau objectif, le documentaire est à mon avis un échec complet. Autant pour Discovery qui a voulu faire du sensationnel et qui a fini par décevoir tous les avides d’images choc que pour Paul Rosolie qui voulait sensibiliser à la protection de la forêt amazonienne. D’ailleurs, on voit pas trop comment se faire avaler par un anaconda pouvait amener les gens à vouloir protéger ces animaux et la forêt qui les abrite…

    Mais je trouve que cette histoire lance un vrai débat sur : jusqu’où doit-on aller pour que la plupart des gens se sentent enfin concernés par la dégradation de l’environnement et la disparition des animaux ?

  3. Moi ce qui m’interpelle là dedans, c’est que si il avait été jusqu’au bout de son idée, comment comptait-il sortir du serpent ?
    Je ne vois pas d’autre moyen que de tuer et éventrer cette pauvre bête pour l’en sortir, et de ce fait, je suis du même avis que PETA, c’est de la maltraitance d’animal, même pire, de la torture et du meurtre !
    Franchement, je trouve son prétexte d’attirer l’attention des gens sur les problèmes de l’Amazonie, bidon ! Il y aurait eu d’autres moyens que de sacrifier un animal pour cela.
    Heureusement, ça s’est bien fini pour le serpent, enfin j’espère…. on ne nous dit pas comment son équipe l’a sortie de là… :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *