samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Saisie spectaculaire de 40 chiens dans les Yvelines

saisie_FAA_yvelines04La Fondation Assistance aux Animaux a procédé à la saisie d’une quarantaine de chiens chez un particulier, qui les détenait dans des conditions épouvantables dans les dépendances de sa maison.

Jeudi 13 novembre au matin, la Fondation Assistance aux Animaux a procédé à la saisie de 39 chiens à l’aide des services vétérinaires et de la police nationale à Vaux-sur-Seine (78). Ce sont à la base des voisins qui se sont plaints du tapage provoqué par les nombreux aboiements. Les animaux étaient parqués dans les annexes du pavillon de leur maître, Philippe, un paysagiste d’une cinquantaine d’années.

Au milieu de leurs excréments

saisie_FAA_yvelines02Ni pucés, ni vaccinés, les chiens vivaient dans des garages et des cabanons dans des conditions cauchemardesques : sans eau ni nourriture, constamment dans le noir, au milieu de leurs excréments.

« Certains sont d’une maigreur effrayante, d’autres souffrent de maladies ou de problèmes de peau, tous sont très effrayés. Les pauvres n’ont jamais vu l’extérieur de leur prison », dénonce avec amertume la FAA, qui a déposé plainte pour mauvais traitement et actes de cruauté. 

« Je ne les ai jamais maltraités »

saisie_FAA_yvelines01De son côté, leur maître nie ces accusations et affirme qu’il les traitait bien. « Je ne les ai pas fait stériliser et j’ai vite été débordé (…) Je ne les ai jamais maltraités », se défend-t-il dans les colonnes du Parisien. Face à de tels arguments, la Fondation Assistance aux Animaux estime que l’homme « aimait ses chiens, mais les aimait mal ».

Les 39 chiens (croisés boxer/labrador/beauceron) ont été placés dans un refuge en Seine-et-Marne, où ils attendent désormais une nouvelle famille.

Philippe a, lui, indiqué qu’il souhaite prochainement « adopter 4 nouveaux chiens ».
Des projets qui font bondir la FAA qui espère bien obtenir une interdiction de détenir des animaux à l’encontre du paysagiste. A suivre.

Crédit photos : FAA

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

4 commentaires

  1. On comprend que la FAA bondisse aux propos de ce paysagiste ! Il est impératif que cet homme (et d’autres d’ailleurs) après tous ces faits ne détienne plus jamais aucun animal. Il recommencera la même chose avec d’autres. Quand on adopte un animal, c’est à l’homme de s’adapter à lui (et non l’inverse !) et à lui procurer du bien-être donc c’est une évidence qu’un animal doit en priorité être vacciné, identifié, stérilisé, bien alimenté et soigné etc… Avec de tels faits, il faudrait presque créer  »un certificat de capacité à détenir un chien ou un chat » et accepter ces contrôles.

  2. Un paysagiste en plus! Quelqu’un sensé aimer la nature qui traite ainsi des chiens? Et il voudrait recommencer? Mais j’espère qu’il va y avoir procès et qu’il va se retrouver en taule! Je ne les ai jamais maltraités mais pauvre connard, on devrait t’enfermer dans un réduit sans eau ni nourriture et dans le noir! Ce serait bien d’avoir son nom de famille à ce salopard histoire de faire sa pub!!!!

    • Paysagiste ne veut pas dire grand chose souvent ils ne font que tondre elaguer les haies planter des fleurs et desherber ,à la demande
      Moi j’aime la nature sauvage !
      donc j’espere qu’il aura l’interdiction de reprendre des chiens et peut etre aussi perdre quelques clients si il est à son compte

  3. paillez bisiaux anne marie

    C est atroce et inhumain !!! Interdiction a ce degenere paysagiste de merde de detenir d autres animaux …STOP connerie et surtout MALTRAITANCES CRUAUTES sur des pauvres bêtes !!! CA SUFFIT ..monde de MERDE …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *