lundi 27 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Une ONG révèle l’horreur des conditions de transport des animaux au Canada

transport_animaux_quebec2L’ONG canadienne Mercy for Animals vient de dévoiler une vidéo qui révèle « l’horreur cachée du transport des animaux de ferme ». Pour soutenir cette action, vous pouvez signer une pétition en ligne qui demande un durcissement de la réglementation à ce sujet.

Une bénévole de l’ONG Mercy for Animals s’est infiltrée, en caméra cachée, chez un transporteur d’animaux dédiés à la consommation humaine. A l’aide d’une caméra cachée, elle a filmé des images très dures, qui montrent notamment des cochons malades ou blessés qui n’arrivent pas à tenir sur leurs pattes et qui sont forcés par les employés à avancer en étant frappés ou électrocutés ; des animaux battus violemment et mutilés sans anesthésie ; d’autres entassés dans des camions par des chaleurs étouffantes, sans eau, et pendant des centaines de kilomètres, etc.

Clairement, les animaux d’élevage sont transportés dans des conditions épouvantables, subissent des abus et sont victimes de grandes négligences au sein de l’industrie canadienne de la viande et du lait. Ils sont « entassés dans des remorques surchargées et forcés d’endurer des conditions éprouvantes par tous les temps, même les plus extrêmes, sans nourriture, eau ou repos, plus de 8 millions d’animaux de ferme arrivent chaque année dans les abattoirs canadiens déjà morts, ou si malades ou blessés qu’ils doivent être tués lors du déchargement », déplore Mercy for Animals.

Une législation « archaïque »

Il faut dire que la législation canadienne est beaucoup plus permissive que la notre dans ce domaine. En Europe, depuis 2004, la réglementation est très stricte (même si la souffrance des animaux est toujours présente) : une certaine épaisseur de litière est requise, de l’eau doit être à la disposition des animaux si le transport dure plus de huit heures, ainsi que des ventilateurs et des moniteurs de température, etc.

transport_animaux_quebecAu Canada en revanche, rien de tout cela. Rien n’oblige les professionnels a prendre certaines mesures pour le bien-être des bêtes, aussi, ils préfèrent souvent ignorer leurs besoins ou leur confort pour éviter des « dépenses inutiles » (sic). De plus, dans ce pays, la loi n’oblige pas les transporteurs à avoir une formation en manipulation des animaux.

« La réglementation canadienne sur le transport des animaux est obsolète et tout simplement déplorable, accusant un retard sur tous les autres pays occidentaux (…) Les camions de transport ne sont ni proprement protégés contre les éléments, ni à ambiance contrôlée. Pendant l’été, la température à l’intérieur des camions peut atteindre plus de 40 ° C, particulièrement lorsque ceux-ci sont à l’arrêt, ce qui peut conduire à du stress thermique et des crises cardiaques. Combinées avec des niveaux élevés d’ammoniac, ces hautes températures peuvent entraîner la mort d’animaux par asphyxie. Pendant l’hiver, l’exposition à la neige, aux vents et températures glacials, et au refroidissement éolien extrême peut mener les animaux à geler sur le plancher, ou contre l’un des côtés, du camion et à mourir de froid », dénonce Mercy for Animals.

Si vous souhaitez aider les animaux canadiens, vous pouvez soutenir Mercy for Animals dans son combat en signant leur pétition (qui totalisé déjà plus de 95.000 signatures).

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

8 commentaires

  1. Comment ne pas être végan quand on sait ça?

  2. honteux les canadiens, respect aux animaux merci

  3. Stopper la cruauté envers les animaux bande de sale race d humains

  4. Marre de voir des hommes qui s en prennent aux pauvres bêtes, donner des coups de pieds pour se defouler ! Quelle honte, ils ont surement des problèmes psychologiques

  5. EPOUVENTABLE

  6. On se demande très souvent comment des hommes peuvent faire vivre l’enfer en toute conscience à des animaux qui ne demandent qu’à vivre. C’est inacceptable ! Ce ne sont pas des êtres humains.

  7. honte au Canada , peine de mort exigée pour ceux qui maltraite les animaux!
    minable ces gens la !

  8. Ils sont complètement cintrés ces canadiens, je suis sûr qu’ils prennent leurs pieds ces bandes de salauds, ce n’est pas possible autrement. Comment peut-on laisser faire ça???
    Les cochons sont des animaux très intelligents et en plus très propres. Pauvres bêtes !!!
    Entassons tous ces gros porcs (je parle des mecs qui font ça) dans un camion, de la même façon et avec autant de délicatesse, ça leur fera les pieds. Je suis écoeurée par tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *