samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Rhône : Le chien d’un chasseur tué par un autre chasseur

anis_cockerPatrick M, chasseur âgé d’une cinquantaine d’années, est parti à la chasse avec sa chienne Anis. Malheureusement, l’un de ses « collègues » l’a abattue « accidentellement ». Son maître est furieux, et a déposé plainte à la gendarmerie. Suite à cette tragédie, l’homme a indiqué ne plus vouloir aller chasser.

Mise à jour : Amélie, la fille de Patrick M, a souhaité apporter quelques précisions. C’est elle qui a lancé la pétition. Elle n’approuve pas la chasse, au contraire, elle était même présente à la manifestation anti-chasse du 18 octobre à Paris. « Mon père est anéanti depuis la perte de notre chien, je l’ai vu pleurer comme jamais quand nous l’avons enterré. Il ne veut plus mettre un pied à la chasse », nous indique-t-elle, avant d’ajouter : « ma mère, ma soeur, et moi même sommes anti-chasse, nous n’avons jamais compris que cette pratique existe toujours en 2014. Ma mère est infirmière de nuit, elle rentre tous les matins en pleurs de son travail tellement son chien lui manque (…) Pour ce qui est de mon père, lorsque l’on a enterré Anis, il hurlait de douleur et s’est écroulé en disant : « c’est mon égoïsme qui a tué mon chien, c’est à cause de moi que tu es mort ! ». 

Quant à la pétition, Amélie indique l’avoir lancée car, selon elle, « il possible de diminuer le nombre de chasseurs grâce à ce certificat médical, car beaucoup chassent alors qu’ils ne devraient pas ».

Patrick avait l’habitude d’aller chasser en compagnie de sa chienne Anis, un cocker anglais âgé de 10 ans. Dimanche 28 octobre, alors que tous deux évoluaient dans le bois de Simandres, dans le Rhône, deux coups de fusil retentissent. Sous les yeux de son maître, l’animal s’écroule.

Furieux et triste, Patrick a déposé plainte et fait diffuser son histoire dans la presse, déclarant que son chien était « le compagnon de la famille ». L’auteur des coups de feu est un octogénaire qu’il connait bien, puisque tous deux font partie du même club de chasse. « Je me trouvais à dix mètres de ma chienne qui gambadait le long d’un grillage. Ma chienne aurait pu être un ramasseur de champignons ou un gamin… J’aurais aussi pu recevoir un plomb. Il a tiré sans visibilité », déplore le maître endeuillé dans Le Progrès.

La vie d’un chien plus importante que celle d’une biche ?

Ironie de l’histoire, alors que le chasseur n’a pas d’états d’âme à tuer cerfs, chevreuils ou sangliers, il semble dévasté par la mort de son cocker. Cet accident pourrait-il le faire réfléchir sur la nature de sa passion meurtrière ? Visiblement non, car l’homme a depuis lancé une pétition en ligne qui demande un renforcement des contrôles pour la délivrance du permis de chasse… Patrick M pleure Anis, mais souhaite toujours que d’autres animaux (ne demandant rien à personne, eux non plus) soient abattus.

Voici quelques extraits du texte de sa pétition (qui approche des 1500 signatures) : « Un permis de chasse est délivré A VIE ! (…) Par exemple : un homme devenu récemment aveugle d’un oeil a le droit de continuer à utiliser son arme à feu!! C’est une véritable honte !!!  (…) Aujourd’hui c’est mon chien, mon meilleur ami qui ne demandait rien à personne mise à part de se promener qui est abattu SANS REMORDS par un chasseur. Demain cela peut-être vous ou vos enfants (…). Unissons nous pour qu’en 2014, l’usage d’arme à feu à la chasse ne soit autorisé qu’après la délivrance d’un certificat médical annuel ».

Et vous, qu’en pensez-vous ? Dites le nous dans les commentaires sous cet article.

Crédits photos : Patrick M/France 3

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

8 commentaires

  1. C’est terrible pour Anis et l’on comprend tout à fait la peine de son propriétaire à sa disparition accidentelle. Mais en chassant, c’est vrai aussi que l’on s’expose et que l’on expose son chien alors que ce que l’on aime, on le protège de tout risque ou danger éventuel. C’est toujours très difficile d’admettre que l’on fasse de la différence entre un chien, un cerf, une biche etc… Animal domestique ou sauvage, ce sont tous des êtres vivants et sensibles. La chasse devrait être supprimée. Nous avons dépassé l’époque de l’homme préhistorique en 2014 ! Des contrôles du taux d’alcoolémie des chasseurs devraient être mis en place.

  2. C’est normal qu’il soit triste car il ne mange pas son chien qui est son compagnon.. par contre a l’instar des indiens il ne mange que ce qu’il tue..courges.choux.bizond..cerfs ou lapins

  3. Moi même je suis dans l’herault où la chasse c’est tous les jours.Les sangliers ont été introduits par les chasseurs eux même et maintenant ils sont très contents qu’il y en ai beaucoup pour leur loisir de mort.
    Je ne peux plus sortir faire de belles ballades avec mon chien sur nos beaux chemins de campagne faute chasse et cela dure 5 mois de l’année.Nous sommes leurs otages ,maintenant ils osent même chasser sur des terrains agricoles.Quand j’ai vu le chasseur d

  4. dans un champs de legumes a quelques mêtres de moi ,voyez ma colère.
    Leurs chiens vivent cloitrés dans des chenils pendant des mois par tout temps avec le moins possible de nourriture et même parfois sans eau ou de l’eau croupie car ces chasseurs exploitent leurs chiens ,mais attention il ne faut pas que ça coute même en temps.Je sais même que le véto trops cher le chien a le droit à sa cartouche sans compter les blessés qu’on laisse creuver dans la foret.
    Ne me parler plus de chasse car je n’en peux plus ainsi que ma petite chienne qui meurt de peur en entendant le bruit des coups de feu.
    Rendez-nous notre campagne et élevez les chasseurs dans l’éthique.

    • C’est ainsi pour la majorité des chiens de chasse. Ici, le restant de la famille étant anti chasse, on peut penser que le chien était bien traité.

      Quand ils ont marre de leur chien assez âgé donc qui ne chasse plus aussi bien, ça arrive qu’ils les abandonnent devant un refuge anonymement bien sûr. D’ailleurs, je parie que la plupart de leurs chiens ne sont même pas pucés ni tatoués.

      Il y a le scandale des galgos en Espagne (chiens utilisés par les chasseurs espagnols) et bien caché, il y a le scandale des chiens de chasse en France.

      • Eh oui, ces pauvres GALGOS, en Espagne, levrier super sympa, j en ai adopté un il y a trois ans, tres trauma, survivant malgré les sévices subis. Je ne regrette pas.
        Je suis trés triste de la mort d Anis, malheureusement cela arrive souvent.
        Mais hors de question d avoir de la compassion pour son maitre, et j espere qu il pleurera longtemps.
        Il aime son chien mais tue des animaux sauvages (sauvages n est pas vraiment le bon terme, puisque eleves souvent par les hommes et remis en liberte juste avant la chasse, par ex. les faisans).
        On est vraiment humain quand on respecte le vivant, tous les vivants. Ce qui me fait croire qu il n y a pas beaucoup de vrais humains sur cette terre. (saccage de la planete, maltraitance animale, maltraitance enfants, vieillards, tueries, meurtres, guerres, la liste est longue. Et tout cela au niveau des etats, et des individus.
        Triste espece que l hominide, dont je ne suis pas fiere de faire partie.

  5. c est bien triste pour anais il est bien temps de la pleurer il aurait pu y penser avant il dit ne plus avoir envie de chasser et fibalement recommence il faut interdire la chasse les animaux se regulent entre eux pas besoin de chasseurs pour tuer les nuisibles la nature s en charge

  6. La chasse est un tabou qu’il faut absolument remettre en question et rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *