lundi 27 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Ferme des 1000 vaches : des décès de bovins inexpliqués

L’association Novissen lutte depuis de nombreux mois maintenant contre le projet de ferme-usine des 1000 vaches. Il y a quelques jours, son vice-Président a découvert des bovins morts sur le site de l’exploitation.

vaches_mortesClaude Dubois, vice-Président de Novissen, est également pilote d’ULM sur son temps libre. Conjuguant sa passion pour l’aviation à ses actions d’opposition au projet de ferme-usine, il survole fréquemment l’établissement pour surveiller son évolution.

Les 4 et 5 octobre, il a réalisé des photographies aériennes qui lui ont permis de constater la présence de deux cadavres de vaches à l’extérieur du hangar principal, à côté d’un tas de fumier. Grâce au zoom de son appareil photo, ses clichés montrent une flaque de sang sous le corps des animaux, qui sont manifestement décédés.

7 vaches mortes

Novissen affirme que ces deux vaches ne sont pas les seules à êtres mortes, et qu’à ce jour, 7 seraient déjà décédées. Trois autres ruminantes auraient notamment perdu la vie lors de leur transport vers la ferme-usine le jour de son ouverture (ndlr : le 13 septembre 2014), selon l’association.

vaches_mortes_2De son côté, le site écologiste Reporterre a joint hier par téléphone M. Michel Welter, directeur de la ferme des 1000 vaches. Ce dernier a indiqué, à propos des décès, que « cela fait partie du quotidien d’un troupeau. La vie, la mort… tous les jours on a des veaux qui naissent, et ça nous arrive aussi d’avoir des animaux qui meurent. Comme dans toutes les fermes ». Le responsable a par ailleurs refusé catégoriquement d’indiquer le nombre d’animaux morts sur le site depuis son ouverture, et n’a pas non plus donné de détails concernant les causes des décès.

Actuellement, la ferme usine hébergerait environ 150 vaches.

Crédit photos : Claude Dubois/Novissen

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

5 commentaires

  1. Les propos du responsable (sans doute pour se déculpabiliser et atténuer les faits !) sont affligeants : Pourquoi ne donne-t-il pas la raison exacte des décès ? Au vu de la photo, un vétérinaire pourrait déjà la commenter. Cette ferme est à éradiquer. Voici des vaches qui vont produire du lait (mauvais pour notre santé!) dans des souffrances incroyables et qui une fois jugées inutiles vont finir leur existence dans quelque sordide abattoir. Pour produire du lait, il faut des veaux et eux aussi doivent connaître une triste fin. Mieux vaut encore de petites exploitations agricoles !

  2. Avez vous déjà travaillée dans une exploitation laitière? Je ne vois pourquoi vous appeler ça une ferme usine des fermes a plus de 1000 vaches il y en n’a dans de nombreux pays allemagne, nouvelle zélande, israel. Et cela ne pose pas problème au consommateur qui peut donc acheter des aliments a des prix aussi bas.

    • sauf qu’on n’a pas besoin de lait, c’est l’industrie qui fait croire aux consommateurs qu’il faut qu’il boive du lait pour avoir son calcium or c’est une fausse idée reçue, nos pays « civilisés » ont les plus gros taux d’ostéoporose au monde comparé aux populations asiatiques et maintenant qu’ils consomment des produits laitiers, ils voient leur courbe de cas augmenter !
      Sans compter cette « vie » pour ces pauvres vaches qui sont devenus des machines sur pate !

      plus d’info ici http://www.lait-vache.info/

  3. Il ne faut pas s’en tenir aux publicités mensongères qui recommandent de consommer des produits laitiers ! Tout cela est conçu dans un but de rentabilité uniquement. Consommer du lait n’est pas bon pour la santé (intolérance, problème de foie etc…) et occasionne des souffrances terribles aux animaux ! On peut trouver du calcium dans les amandes, le persil etc… Bien sûr que tout cela ne pose pas de problèmes aux consommateurs en France et dans d’autres pays. Avez-vous déjà vu des visites organisées dans ces fermes gigantesques et dans les abattoirs ? Non car la souffrance de ces animaux est cachée etSi tel était le cas, on ne consommerait plus ni lait, ni viande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *