lundi 27 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Le Parlement européen vote le maintient des subventions aux corridas

subventions_corrida-basL’eurodéputé écologiste Bas Eickhout avait déposé, début septembre 2014, un amendement (n° 6334) demandant la suppression des subventions pour l’élevage des taureaux destinés aux corridas. Malheureusement, le texte a été rejeté ce jour en séance plénière par le Parlement européen.

L’amendement n°6334 indiquait : « Des subventions ne pourront pas être utilisées pour soutenir l’élevage ou le dressage de taureaux en vue de corridas. […] La Convention Européenne pour la protection des animaux d’élevage (Council Directive 98/58/EC) déclare que ces animaux ne doivent subir aucune douleur, blessure, peur ou détresse. De toute évidence, ces conditions ne sont pas remplies dès lors qu’il s’agit de taureaux destinés aux corridas. Par conséquent, ces taureaux ne sont pas éligibles pour les aides directes de la PAC (politique agricole commune) ».

Ce matin, il a été présenté à l’ensemble des 751 membres du Parlement européen (dont 690 étaient effectivement présents) lors de la session plénière du 22 octobre à Strasbourg. 323 d’entre eux ont voté pour la suppression des subventions, 309 contre et 58 se sont abstenus. Malheureusement, l’amendement a été rejeté car la majorité absolue étaient nécessaire. Pour le CRAC Europe, qui avait dirigé au niveau européen une campagne intense d’information et de lobbying auprès des eurodéputés et des médias, les députés abstentionnistes sont « de toute évidence complices objectifs du rejet ».

Un résultat encourageant

L’association anti-corrida se réjouit néanmoins de ce résultat. « Ce vote du budget européen est probablement le dernier qui maintient ces subventions. Il s’agit d’une nouvelle étape vers l’abolition. Nous n’avons jamais été aussi proches du but sur ce point », a-t-elle indiqué dans la journée via un communiqué.

Par ailleurs, l’eurodéputée EELV Michèle Rivasi a déclaré avec optimisme : « L’amendement contre les subventions à la corrida a été voté à la majorité simple : il figurera donc dans la résolution. C’est déjà une victoire politique ».

A suivre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

un commentaire

  1. C’est déjà une avancée ! Les éleveurs de taureaux espagnols n’ont pas à recevoir de subventions quand on voit toute la maltraitance dans ces élevages et les détournements financiers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *