lundi 27 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Accident dans un abattoir : décès d’un employé

abattoir_pontarlier_accidentUn employé des abattoirs de Pontarlier, dans le Doubs, est mort ce matin au cours d’un accident, survenu pendant qu’il était en train d’abattre des cochons. 

Un homme de 57 ans, travaillant aux abattoirs de Pontarlier a été retrouvé mort ce matin à 6h20 par deux de ses collègues, a-t-on appris de source policière. Malgré l’intervention rapide des pompiers, le pontissalien n’a pas pu être réanimé.

Electrocuté, comme les cochons

Au moment de son décès, la victime, qui venait d’entamer son service, était en train d’abattre des cochons « sur une chaîne », selon France 3. L’homme était en arrêt cardiaque au moment de sa découverte, et des traces de la pince électrique (sorte de pistolet utilisé pour étourdir les bêtes avant de les « saigner »), ainsi que des marques d’électrocution, étaient visibles sur son corps. Les forces de l’ordre supposent que l’homme a été électrocuté par l’appareil servant à tuer les cochons, succombant ainsi à un accident de travail. Une enquête a été ouverte afin de faire la lumière sur les circonstances du drame. Le corps sera autopsié lundi.

Brûlé par un « ami » des animaux

Pour rappel, les abattoirs de Pontarlier avaient été fermés en mai 2013 pendant plusieurs semaines, suite à un incendie criminel provoqué par un homme qui disait appartenir au « front de libération des animaux ».

Crédit photo : France 3 Franche-Comté

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

35 commentaires

  1. Difficile de dire que c’est un fait consternant. Comment peut-on exercer une telle activité professionnelle ? Comment ne pas être touché par toute cette détresse et souffrance animale ?

    • peut etre que cet homme c’est donné la mort devant des années d’abattages, cela peut détruire un etre sensible car souvent les animaux ne sont pas completement électrocutés et il faut les voir se tordre de douleur sur le crochet de la chaine la gorge tranché et le ventre ouvert

      • Cela n’est pas un suicide, une maladresse à force de travailler dans ce bel établissement. J’aimerai tant que ceux qui travaillent à la chaîne dans ce milieu se voient « fleurir » une conscience pour les animaux. Mais croyez-vous qu’ils resteraient dans ce métier juste parce qu’ils ont peur du chômage? Non,cela ne les dérange pas.

    • Comment osez vous Marie Mainville? Donc pour vous il n’est même pas consternant de mourir parce qu’on exerce un métier que vous méprisez…. peut-être cet homme avait-il besoin de son boulot pour nourrir sa famille. J’espère au moins qu’avec un raisonnement aussi stupide et honteux vous êtes végétarienne.

      • Quant à vous, arrêtez de nous faire croire que le problème du chômage est votre problème de tous les jours. Dites nous plutôt :  » je me fiche bien des cruautés envers tous les animaux de toutes sortes, en partant des chiens de compagnie aux animaux bizarres ou ceux qui ont très bon goût et sont sur terre pour ça. Je ne vois aucun problème à ce qu’on tue certains juste pour le plaisir ou qu’un chasseur tue son chien parce qu’il chasse moins bien qu’avant et qu’il serait temps de le remplacer. Je ne suis pas égoïste mais je pense à moi quand même. » Voilà, là nous sommes au clair. Ce message »transpire » dans vos arguments. Les humains d’abord (quand cela vous intéresse ou la tv vous en parle) quoi? Tiens en passant les assassins vendeurs de drogue ont aussi une famille, j’imagine que là vous n’oseriez pas dire que c’est grave s’il meurt tuer par la police, si? D’autres que vous le feront si vous ne le faites pas.
        Je sais, j’ai tort …

  2. Moralité : Laissez les animaux tranquilles, eux qui ne vous font aucun mal, et mangez végétarien.
    Si cet homme avait respecté les animaux, il serait toujours en vie.

  3. Heuuu c’est triste une vie qui part, c’est sûre mais…
    Il volait tellement de vie en souffrances.
    Faut pleurer?
    Qui pleure pour tout ces innocents qu’il à assassiné et que ses collègues continus de tuer?
    Il ne s’est pas réveillé la tête en bas et la gorge tranché!

  4. « Auschwitz recommence partout où quelqu’un passe devant un abattoir et pense: ce ne sont que des animaux. » Théodor Adorno, rescapé d’Auschwitz, végétarien.

  5. J’ose espérer que ce sont les cochons qui se sont vengés mais j’en doute.

  6. What goes around, comes around! The man got what he deserved and I am pleased to hear of such accidents!

  7. Vous mesurez pas la gravite de vos paroles
    Ou avez vous vu que le décès au travail de quelqu’un est mérité???

    • Est-ce que la mort des cochons qu’il assassinait était plus méritée ? Jamais je ne me réjouirai de la mort de qui que ce soit mais j’avoue être moins attristée par le décès d’une personne dont le « travail » était d’assassiner que par celui de quelqu’un qui exerçait un travail non-violent.

    • Je vais perdre mon temps mais tant pis. Dis toi bien qu’on est presque pas différent de toi, s’il faut te le dire, mais il y a tout de même une grande différence: nous percevons l’horreur partout où il est et pas seulement là ou tu veux le voir. On t’a peut être appris à avoir un tout petit peu de compassion pour les hommes, et pourtant quand cela t’arrange, tu détournes les yeux et ta conscience face aux problèmes incessants entre humains. Les animaux aussi sont plus que des objets faits pour cela, qui doivent rester à leur place, ne ressentent rien comme disait Descartes. Je n’en dirai pas plus, cela n’a toujours servi à rien. Le jour ou tu verras de tes propres yeux, quoique éloigné un chasseur abattre son propre chien, tu devrais comprendre pourquoi les commentaires ne sont trop tristes. Mais pour les comprendre il faudrait aimer les animaux, sans ça, tu ne peux entrevoir ce que nous pensons face à ce chien tué pour arranger « son » chasseur. Oui sur le coup devant tant de cruauté, on aimerait bien qu’il paye pour sa méchanceté, son sadisme. Mais toi tu lui serrerais la main, car les animaux, qu’est ce que tu en as faire? Donc garde tes commentaires outrées pour toi. Ça fait 50 ans que l’on se bat pour des choses normales, on devra rajouter 50 ans supplémentaires pour que les lois déjà existantes soient appliqués. Cela me rappelle mes lectures ou les gens qui aidaient à l’abolition de l’esclavage aux Etats-unis étaient incompris et accusés d’être des traîtres à leur race, des idiots, des malades. Alors que d’évidence les Noirs sont des humains. Et d’évidence aussi qu’il a fallu 500 ans + 100 ans (1967) pour qu’ils aient quelques droits. Donc les animaux que nous nous fréquentons ainsi que les humains d’avant ont bien perçu qu’il était anormal de faire subir toutes les atrocités qu’ils subissent. Donc pense bien que ton discours ou ta question a été mille fois entendu (nous sommes un petit groupe, vous êtes les plus nombreux donc tout le monde n’entend pas notre discours) et que la chose qu’elle nous montre c’est que tu ne fais aucune place à la vie des animaux. Tu devrais chasser. Chasse de loisir par exemple. Tu élèves un lion et après tu le tues. Quel jouissance. Je sais , j’ai tort…

  8. Qui tue par l’épée périra par l’épée !

  9. Je suis révoltée quand je lis certains commentaires ! Certes cette personne travaillait dans un abattoir mais ce n’est pas pour autant qu’il faut se réjouir de son décès . Un chien qui tue un enfant en le mordant on ne le traite pas d’assassin.Arrêtez un peu . Je respecte les végétariens mais respectez les carnivores . C’est la vie c’est ainsi .

    • Le prédateur N° 1 sur cette terre, c’est l’homme. L’homme qui tue la nature, les animaux. Alors mon cher, je vous invite à visiter des abattoirs, et si vous êtes si courageux…? Tuez vous même votre viande. Ceci dit, bouffez, bouffez à en crever, entretenez votre cholestérol, diabète et cie. L’homme est un barbare, un tueur, il suffit de lire l’actualité… Des crimes à la pèle. Quand un taureau se paie un torero, j’ouvre une bouteille de champagne ! Foutez la paix aux animaux, à la nature. Chasseurs, tuez-vous entre vous bande de demeurés.

      • Tout à fait d’accord avec vous Rudi. L’Homme est un monstre sanguinaire! Je défie quiconque de tuer un animal pour le manger! Sauf les chasseurs bien sûr… Acheter une barquette en supermarché c’est tellement plus facile. Les Hommes détruisent tout ce qui est sur notre belle Terre…

      • Tu as oublié les humains tuent les humains. C’est important car avant d’être un monstre face aux animaux, ils tuaient et massacraient sans vergogne, ceux qui étaient leurs ennemis (par magie?) , ceux qui n’étaient pas de leur race, pour posséder les richesses..etc mais ça certains ont tendance à ne plus y penser lors de leurs arguments.
        Mais la défense des droits des animaux est l’ultime combat. Après l’émancipation et la nouvelle vision des peuples dits inférieurs, l’émancipation des femmes, il reste ça. Gageons qu’il faudra 100 ans au moins pour qu’ils gagnent à ne pas être tués comme une chaise que l’on jette au feu.

    • Si, puis ils sont euthanasiés ! Cela dit, je suis d’accord avec vous, Bidou, en aucun cas cet homme méritait de mourir pour son choix – dans ses non choix ? – professionnel. Il me semble que le problème des abattoirs est plus subtil que cela.

      • En plus bidouiller dit qu’on ne dit pas que le chien est un assassin ? Et elle ne précise pas que l’on euthanasie le chien? Elle connaît le sujet sur lequel elle parle? Les chiens qui ont servi aux soldats américains en Irak qui sont euthanasiés car jugés potentiellement criminels, cela te parle? Les chiens qu’on euthanasie après une seule expérience avec des bâtons en plastique pour les empêcher de mordre, ça te parle? Tous les mise sa morts horribles dont beaucoup injustifiés sur toute la planète, ça te parle? AAH NON puisque tu conclues (évidemment) C EST LA VIE CEST AINSI. Donc inutile d’attendre de toi une réflexion au- delà de ce que tu es habitué à faire. Dis moi tu penses que les droits des femmes sont tombés tout cuit comme ça? Et les droits des minorités dans nos contrées, c’est comme ça aussi? Et les guerres déclenchées par un homme et un seul (entouré de sa clique bien sûr) tu es partante? Donc comme d’habitude nous sommes face à l’unique argument (démultiplié par les différentes personnalités et intérêts) : je n’aime pas les animaux, mais je donne mon avis car ceux qui sont pour les droits des animaux n’ont rien compris….

        PS: si d’aventure par hasard, tu me répondais que tu aimes les animaux, je te caserai aussitôt dans la liste des 100 000 personnes qui abandonnent, attachent, laissent mourir de faim, brûlent, jettent, tuent leurs chiens de compagnie. Je suis enquêteur et je travaille dans un refuge, donc je sais moi de quoi je parle.

        • Et j’aurai du ajouter (pour moi car depuis que je commente et lis tout et n’importe quoi sur les forums ou ailleurs), « si le monde EST comme ça, c’est bien la faute des humains pour la part où ils peuvent agir. On lui a fait croire que les rois gouvernaient par la grâce divine, on lui fait croire que Dieu avait créé le monde et que la bible en est une preuve, les gens sont encore aujourd’hui sommer de jurer devant dieu (alors que même toi tu sais que tu peux mentir et qu’il ne se passera rien) ,le monde se bagarre pour tout et pour rien, des politiques sont attrapés à magouiller et ne vont pas en prison …etc la liste des méfaits des humains depuis que l’histoire ou la réflexion nous le montre est très longue. La barbarie et la sauvagerie (même chose en fait) est avéré. Se battre pour les droits des animaux est pas une petite et simple réflexion qui ne nous coûte pas. Elle est le fruit d’une longue expérience de compréhension et de réflexions diverses sur différents sujets mis et entrecroisés dans nos pensées. Crois-tu que nous ignorons tous les obstacles qui nous attend face à vous (le monde est comme ça) et quel est le prix à payer pour parvenir à alléger la souffrance horrible des animaux face à leur vie courte puis à leur exécution de la manière la plus abjecte? On ne les autorise même pas à ne pas voir la mort en face. On préfère les cuire vivant même (sais-tu où?) on joue de leur mort comme d’une chose anodine et banale car toujourś toujours des gens pour ne pas voir que l’animal aussi souffre et à une vie et une pensée intérieures. L’homme se place au centre de son monde, tellement que certains croient encore à l’existence de dieu, qu’il n’y a pas de vie intelligente ailleurs que sur terre. Tu vis avec ton époque mais arriveras-tu à te mettre à la place d’un humain du XVIIe siècle, ou XXI e siècle ? Je regarde avec effarement combien de jeunes sortent des universités avec si peu de connaissances générales, avec si peu d’empathie réelle. Ils mangent leurs hamburgers, jettent leurs papiers par terre et le chat sur le mur, mentent, trichent, …etc comme les plus âgés… Si le monde va mal avec ses humains, comment pourrait-il en être mieux pour les animaux-objets-sans emotion- sans souffrance ? Les 97 % pensent à eux et à leur problème. S’ils n’ont pas de problèmes (de vrais, de sérieux) ils ne vont pas d’emmerder à aller s’en trouver.. Se serait utiliser son intelligence à ses dépens, comme diraient Coluche. Donc pour conclure, lorsqu’on aime pas les animaux, on ne voit pas pourquoi les activistes manifestent dans la rue.

  10. si tu tue par l ‘épée tu périra par l’épée…

  11. Oui le chien est euthanasié mais on ne s’ en rejouit pas. Donc l exemple est bon mais pas la rejouissance des gens…

  12. Bonjour,

    je ne sais pas si cela est une maladresse ou pas mais quand on lit les titres de paragraphes; on apprend qu’il est mort électrocuté et qu’il aurait été brûlé par des « amis des animaux » …Cela aurait été mieux de le préciser que c’était l’abattoir et non la personne qui a brulé !
    Sinon bien que vegan, je ne me réjouis pas de la mort de cette homme. Il faisait un boulot dégueulasse certes maiis c’est bien parce que des gens consomment de la viande qu’il le faisait, parce que la société, les politiques, mais aussi certains « défenseurs des animaux » incitent à manger de la viande.
    Il faudrait donc se réjouir de la mort de chaque carniste parce qu’ils sont carnistes à ce compte-là.
    Vous le connaissez? Avait-il tous les éléments pour bien réfléchir à ce qu’il faisait?

  13. Dommage qu’il soit mort… il aurait pu nous dire si ça fait mal….!
    une végétarienne!

  14. il y a beaucoup de risques professionnels dans les abattoirs : voir La prévention des risques professionnels dans les abattoirs : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=276

  15. c’est triste pour lui mais ayant infligé ce traitement à de pauvres animaux c’est un malheureux retour de bâton.
    Végétarienne et fière de l’etre

  16. Que cet homme travaillait pour nourrir sa famille est respectable, mais il y a bien des métiers plus « propres ».
    La seule culture que je respecte qui se nourrissait d’animaux, sont les indiens. Ils faisaient en sorte de maintenir un équilibre, c’est pour cela que lorsqu’ils chassaient ils remerciaient l’animal avant de le tuer, et faisaient ensuite des offrandes à la nature.
    De nos jours on élève des animaux pour les abattres, on attache les pattes d’un veau pour ne pas qu’il court et garde la viande tendre, on enferme des poules dans des cages sans espace, on gave les oies pour grossir le foie… On ébouillante vivant les homards et les crabes ! rien qu’à penser à tout ça j’en ai la nausée. Il n’y a rien de respectable dans ces métiers, on peut dire ce que l’on veut mais un système peut changer. Si tout le monde était d’accord, mais au lieu de ça on veut un petit confort pour nos courses, exposer une viande en rayon jusqu’à sa péremption…
    Dire il a une famille à nourrir c’est comme si c’était une contrainte, j’ai presque envie de dire, il n’avait qu’à pas en faire, ou mieux, il n’avait qu’à bosser à l’école.
    Si l’on pouvait ouvrir les portes d’un abattoir en plein travail à la chaîne, et y faire entrer des gens, la moitié d’entre eux se sentiraient malades ou traumatisés. Y a pas de « oh ces amoureux des animaux qu’est-qu’ils font chier »… imaginez des enfants les uns derrières les autres à la chaîne allant à se faire exécuter. Ceux qui diront que ce n’est pas pareil sont aveugles ou alors des monstres.
    J’imagine les tremblements et la peur que ces pauvres bêtes ont ressenties lorsqu’ils savaient que la fin arrivait.

  17. Bien fait pour lui j’espère qu’il a souffert et j’espère aussi qu’il y en aura d’autres
    Un végétarien

  18. eh les gogol et vous déjà rentrer dans l’abattoir de Pontarlier ? je pense pas, mais je peux vous certifier que de tout la franche comté cet celui qui respecte le plus l’animal. faite un tour dans l’abattoir de Besançon et vous verré ce qu’es la misère. enfin pour finir si il n’y a plus d’abattoir il n’y aura plus que des salade a manger car l’abattage contribue a l’élevage et donc a la diversité des race de chaque espèce =pas d’abattage disparition d’espèce d’animaux, petit exemple notre belle race le comtois et encore présente aujourd’hui grâce a la filière viande. Donc quand on y connaît rien on FERME SA GEULE!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *