lundi 27 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Pierre Perret adore les chiens, surtout les boxers !

pierre_perret_boxerLe chanteur, qui vient de fêter ses 80 printemps, vit entouré d’animaux. Il est très sensible au sort des chiens abandonnés, et parraine également l’association Boxer’Ami, qui est spécialisée dans la protection des toutous de cette race.

Pierre Perret et son épouse Rebecca possèdent de nombreux animaux, auxquels ils consacrent beaucoup de temps et d’affection. Leur chouchou est Filou, un beau et vigoureux Boxer qui adore « ouvrir le frigo et chaparder le fromage préféré de Pierre ». Passionné par cette race, « l’ami Pierrot », comme il aime être appelé, a tout naturellement accepté de devenir le parrain de l’association Boxer’Ami, qui vient au secours de boxers de tous âges.

Le site de l’association publie d’ailleurs un texte écrit par le chanteur, qui est un vibrant hommage à Filou et à ses congénères, dans lequel la « patte » Perret est clairement présente. On peut notamment y lire : « On dit de quelqu’un de qui l’équilibre dans sa tête reste précaire, «un chien fou ». Eh bien on pourrait dire, «c’est un boxer» ! Il n’y aurait guère de différence (…) Dans la race canine, plus affectueux qu’un boxer, c’est impossible à trouver. (…) Si vous êtes grognon, atrabilaire, mauvais coucheur, coléreux, bref ! Si vous avez un caractère de cochon, mettez un boxer dans votre vie et toutes les femmes qui jusqu’à présent changeaient de trottoir en vous apercevant, vous sauteront au cou ! Ne me remerciez pas, vos enfants le feront pour vous ».

perret_boxerMobilisé contre l’abandon

Mais l’amour de l’artiste pour les animaux ne s’arrête pas à la composition de textes sur les chiens. Il s’émeut du triste sort de ceux qui subissent l’abandon, et milite activement, et fréquemment, pour aider les toutous pris en charge par Boxer’Ami à trouver un nouveau foyer.

Cet été, il avait publié le petit message suivant sur les réseaux sociaux :  « Je sanglote de rage et de désespoir devant le spectacle de tous ces cruels inconscients qui se croient autorisés à balancer leur chien – souvent, un boxer innocent – en abaissant la vitre de leur voiture. Ils s’enfuient en remettant les gaz, laissant la pauvre bête abandonnée à son triste sort de chien errant. Il terminera sa vie sous les pneus d’une autre voiture qui n’aura pas pris la peine de freiner. Le propriétaire de cette dernière voiture le recueillera-t-il ? Un sur dix, un sur vingt ?… Eh bien, je vous en supplie, soyez celui-là. Si vous avez aimé et chanté un jour une seule de mes chansons, soyez sympas, faites-le, contactez mes amis de Boxer’Ami ».

Connaissiez-vous cet engagement en faveur des animaux en détresse de la part de Pierre Perret ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

pierre-perret-boxer

Crédits photos : Pierre et Rebecca Perret

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

2 commentaires

  1. Merci à vous, M. PERRET !!!

  2. magnifique Pierrot, vous êtes un homme au grand coeur, moi aussi avec ma compagne on a pleins de chiens, adoptés en refuge, en assos, en panier retraite, en FA, la plupart errant ou abandonnés par des chasseurs ou des gens sans coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *