samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Les militants de Sea Shepherd interdits d’aller aux toilettes !

brandur_maireBrandur Sandoy est maire du petit village danois de Sandur (environ 600 âmes), situé sur les îles Féroé. Opposé à l’action actuellement menée dans les environs par les militants de la cause animale -et en particulier par les volontaires de Sea Shepherd-, l’homme politique a mis en place une interdiction des plus surprenantes pour signifier aux activistes qu’ils n’étaient pas les bienvenus.

Apparemment, la paisible commune de Sandur s’est retrouvée face à une pénurie de papier toilette dans ses sanitaires publics. Un problème remarqué par les bénévoles de Sea Shepherd (présents sur place pour empêcher le massacre des dauphins globicéphales), et en conséquence duquel ils ont apporté leurs propres rouleaux de papier hygiénique dans les toilettes publiques.

Agacé par ces disparitions inexpliquées, Brandur Sandoy en a conclu que le précieux papier était volé par les amis des animaux. Il a fait installer un panonceau déclarant que les membres de Sea Shepherd, ainsi que les sympathisants de l’organisation, n’étaient plus les bienvenus dans les toilettes publiques de sa ville.

WC interdits aux militants

« Tous les habitants et les visiteurs de Sandur peuvent utiliser ces installations. Cependant, les supporters et les personnes liées à Sea Shepard (ndlr : faute d’orthographe présente sur le panonceau) ne peuvent PAS les utiliser », peut-on notamment lire sur l’écriteau.

shepherd_toilettes« Comme personne ne savait qui faisait partie de Sea Shepherd, les militants ont continué d’utiliser les toilettes publiques en prenant soin d’apporter leur propre papier toilette, bien qu’ils auraient certainement préféré utiliser les journaux locaux (…). Il n’a pas fallu longtemps avant que les médias locaux lancent la rumeur que Sea Shepherd étaient des voleurs de papier toilette », note avec une certaine pointe d’ironie le capitaine Paul Watson.
200 rouleaux offerts…

Alors, les accusés ont décidé de mener une enquête afin de prouver au maire qu’ils n’étaient pas responsables. Tandis qu’ils tentaient d’élucider le mystère, ils ont livré avant hier 200 rouleaux de papier hygiénique à la Mairie de Sandur, à destination du bureau du maire… Ce dernier ne s’est pas montré très reconnaissant, il avait même l’air « constipé », selon Paul Watson.

sheperd_toilettes2« Il s’est enfermé dans son bureau et ne voulait plus en sortir. Nos bénévoles ont patiemment attendu. Quand enfin, ils ont put l’approcher, ils lui ont indiqué qui ils étaient, et qu’ils étaient les personnes qu’il accusait de voler son papier toilette municipal. Le Maire leur a alors demandé si ils appartenaient aux équipes navigantes, ils lui ont répondu que non, qu’ils étaient membres de l’équipe terrestre. « Alors, ce doit être ceux des bateaux », a-t-il objecté », relate le Capitaine, en précisant que seule l’équipe terrestre utilise les toilettes terrestres…

… et refusés !

Malgré la pénurie, le Maire a ensuite refusé les 200 rouleaux offerts. Les bénévoles ont donc fait le tour de l’île avec, pour réapprovisionner les commodités publiques ! Malheureusement, le panonceau leur étant hostile est toujours en place…

Crédits photos : Paul Watson/DR

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

2 commentaires

  1. ce Maire est pathétique, cela démontre son degré d’intelligence!!!

  2. Que signifie pour ce maire béotien, le terme toilettes publiques ???
    Qu’il faut adhérer à ses idées et montrer patte blanche pour avoir l’autorisation de s’y rendre…?
    C’est de la démagogie… Il faut dénoncer ces crimes et ces dérapages à Bruxelles qui se doit, maintenant que les preuves sont avérées que le gouvernements et les politiques soutiennent ces horreurs, de prendre des mesures urgentes de protection des cétacés, de punir très sévèrement le Danemark, de faire libérer immédiatement les personnes retenues et de leur restituer leurs navires séquestrés.
    Quant à nous, citoyens de tous pays, boycottons tous produits en provenance du Danemark (parents : pensez, notamment à LEGO) ainsi que leur tourisme ! Ce sera déjà ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *