samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

56 personnalités demandent une meilleure protection de la nature

5056 intellectuels, scientifiques et protecteurs de la nature viennent de s’unir et de cosigner un appel adressé au Gouvernement et aux pouvoirs publics, dans lequel ils demandent une « véritable politique nationale de protection de la nature« , tout en dénonçant « de récurrentes agressions contre les espèces et les espaces protégés orchestrées par les pouvoirs publics et le ministère de l’Écologie« . Alors que la semaine dernière, l’association FERUS demandait ouvertement la démission de Ségolène Royal, les pressions se font de plus en plus fortes à l’encontre du Ministère de l’Ecologie.

Les signataires du document dénoncent les récentes mises à mal de la nature : la « scandaleuse » battue aux loups organisée au sein du Parc National des Ecrins (qui est pourtant un espace protégé) le 10 juillet dernier ; les nombreuses autorisations de tirs de destruction de loups et de tirs d’effarouchement de vautours (« selon certains éleveurs, les vautours seraient soudainement devenus prédateurs après avoir été des charognards pendant des millénaires », précise l’ASPAS) ; l’abandon du projet de renforcement de la population d’ours dans les Pyrénées (« alors que la Commission Européenne instruit une plainte contre la France pour ce manque de protection« , ajoute l’ASPAS) ; l’abattage de plusieurs centaines de bouquetins dans le massif du Bargy par « principe de précaution » ; l’immobilisme concernant les promesses faites au Grenelle de l’environnement ; l’autorisation de chasser en France certaines espèces menacées (Grand tétras, Lagopède alpin, etc.) ; etc.

Les 56 personnalités derrière cet appel souhaitent en conséquence que les lois françaises et européennes de protection de la nature et des espèces soient « purement et simplement » appliquées. « Est-ce trop demander ? », interpellent-ils.

Vous pouvez lire l’intégralité de cet appel et découvrir la liste des cosignataires en cliquant ici. Planète Animaux espère que cette démarche fera écho chez nos politiques.

A lire sur le même sujet :
Les protecteurs du loup demandent la démission de Ségolène Royal
Une portée d’oursons détectée dans les Pyrénées

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *