samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Un ours édenté par un cirque opéré pour avoir à nouveau des dents

invicircus1Je m’appelle Invictus, je suis un ours noir d’Amérique du Nord. Je n’ai jamais eu la chance de connaître la vie sauvage, j’ai vécu dans un cirque au Mexique, où j’ai été gravement mutilé. On m’avait retiré toutes mes dents, pour me rendre plus docile. Heureusement, j’ai été saisi à mes geôliers, et je viens de subir une opération chirurgicale qui va me permettre de pouvoir mâcher à nouveau !

On estime que j’ai entre 7 et 10 ans. Toute ma vie, j’ai été forcé à faire des pitreries par un cirque de la province du Yucatán, au Mexique. Le 10 mai 2014, j’ai été saisi par les autorités qui m’ont confié au refuge pour animaux Bioparque Convivencia Pachuca. Que j’étais mal en point ! Mes dresseurs m’avaient retiré presque toute ma mâchoire inférieure, et ils avaient également arraché pratiquement toutes mes dents, afin de m’empêcher de morde…

invicircus2Il y a quelques jours, dimanche je crois, on est venu me chercher à 8 heures du matin. Une équipe de vétérinaires et de chirurgiens s’est occupée de moi. Pendant 6 heures, ils m’ont opéré. Une procédure délicate et risquée : ils m’ont implanté une nouvelle mâchoire inférieure, en titanium, puis l’ont recouverte de tissus organiques, pour que je puisse à nouveau avoir des dents.

Tout le monde était inquiet pour moi, mais après tout ce que j’ai vécu, il en fallait plus pour me terrasser ! Après l’opération, je me suis réveillé, au grand soulagement du personnel du refuge et des médecins. Mon visage est transformé, je suis redevenu un ours avec les attributs qu’on n’aurait jamais du m’enlever. Je vais pouvoir (re)vivre.

« Il va déjà beaucoup mieux et il a grand appétit. Il a même réussi à grogner« , a déclaré le Dr Ericka Ortigoza, qui s’est occupé de moi, à la presse locale. Ma situation est encourageante, et c’est grâce à tout l’amour que l’on m’a donné depuis que je suis sorti de l’enfer du cirque.

Ma convalescence devrait durer 8 mois, ensuite, on devrait me transférer au Wild Animal Sanctuary du Colorado, aux Etats-Unis. J’y serai heureux avec mes semblables.

Texte : O.V.
Photos : Dr Ortigoza / Telegraph.co.uk

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

un commentaire

  1. Pauvre Animal comment c possible de lui faire une chose pareil, vraiment l’être humain c la pire des espèces sur terre, les cirques servent à sa, seulement à exploiter ridiculiser maltrater et tuer les Animaux, n’allez plu aux cirques avec des Animaux (esclaves) c des êtres vivents ils ne sont pas heureux enfermé dans une cage, n’amener pas à vos enfants aller voir un Animal malheureux obliger de faire le clown pour nous les êtres humains, ces Animaux c des esclaves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *