samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Débat protection animale : faut-il manifester à tout prix ?

manif01La récente affaire des trois militantes anti-corrida agressées par des employés de Paul Ricard soulève un débat : en termes d’actions destinées à défendre la cause des animaux, quelle quantité faut-il privilégier ? Celle des manifestations, ou celle des manifestants ? Débattons.

Le week-end dernier, une action anti-corrida était prévue dans le Sud de la France : distribuer des tracts aux spectateurs se rendant à un spectacle taurin à Méjanes. Malheureusement, seules trois femmes avaient répondu à l’appel et s’étaient déplacées. Isolées au milieu des taurins, elles ont été agressées par des employés de Paul Ricard, comme nous vous le racontions dans notre article du 20 juillet.

Cette situation pose question : dans le cas où un si petit nombre de personnes se mobilise, faut-il annuler une action ? Et, plus largement, faut-il privilégier les « grosses » manifestations au détriment des petites, ou bien, au contraire, chercher à garantir le plus grand nombre d’actions possible ?

Les points de vue à ce sujet sont disparates, parmi ceux qui sont le coeur même de tout cela, ceux qui portent les banderoles dans les cortèges, ceux qui scandent haut et fort des slogans portant la voix des animaux, ceux qui n’hésitent pas à se mettre en scène pour créer des happenings percutants : les manifestants.

« Il y a trop de « petites » manifestations, il faut privilégier les « grosses » »

Grande manifestation anti-corrida à Alès
Grande manifestation anti-corrida à Alès

Sur la page Facebook dédiée à l’action de Méjanes, l’un d’eux note ainsi : « Je pense que nous nous trompons. Il y a trop de « petites » manifestations, dont certaines ne rassemblent qu’une dizaine de personnes. Cela nous fait passer pour des cons… J’ai décidé de ne plus participer qu’aux « grosses » manifs organisées longtemps à l’avance et rassemblant des centaines de personnes ». Une opinion qui peut se comprendre, car comme l’a démontré le cas de Méjanes, parfois trop peu de monde se mobilise, ce qui peut mettre en péril les manifestants, alors exposés, en position de faiblesse, face à leurs opposants. Chaque année, en France, des centaines d’actions se déroulent ainsi, avec moins d’une vingtaine de participants. Heureusement, elles sont loin de toutes donner lieu à des violences et à des agressions.

A l’opposé, les grands rassemblements qui fédèrent plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de personnes en faveur de la cause animale (contre la corrida, contre la fourrure, contre la vivisection, etc.) sont rares, on peut les compter sur les doigts de la main chaque année. Que faire alors, délaisser les petites actions pour n’organiser tous les ans que quelques manifestations majeures sur chaque thème ?

« Il faut être partout… même à dix ! »

La question divise, comme l’exprime Carole, une autre manifestante anti-corrida, sur les réseaux sociaux : « Il faut être partout…même à dix ! », assure-t-elle.

Petite manifestation contre les abattoirs à Toulouse
Petite manifestation contre les abattoirs à Toulouse

Ce sur quoi Claudine, l’une des trois victimes de Méjanes, rebondit : « Qu’on ne puisse pas faire toutes les manifestations, je comprends, mais de là à dire carrément que ça ne sert a rien, il faut arrêter. Plusieurs villes ont cessé d’organiser des corridas par peur des manifestations ». Une autre renchérit, indiquant que lors d’un précédant regroupement à St Paul Lès Dax, avec seulement 10 personnes, les aficionados « ont baissé les yeux » ; et que leur présence a permis de sensibiliser de nombreux touristes, français et étrangers, qui se sont montrés très réceptif au message diffusé et scandalisés par la réalité de la corrida.

« La seule chose qui ne sert à rien, c’est de rester derrière son ordinateur »

« Même une personne qui manifeste seule est utile, car elle plante une petite graine dans la tête des gens, qui va finir par grandir et faire changer les choses. J’ai d’ailleurs entendu dire que dernièrement une militante est vraiment allée manifester seule. Je lui tire mon chapeau parce qu’il faut avoir du courage pour affronter seule des centaines de gens. C’est grâce à des personnes comme elle (rares mais précieuses), que les sociétés évoluent dans le bon sens ! », poursuit-elle.

Ce à quoi un autre anti-corrida, Guillaume, ajoute avec un certain franc-parler : « La seule chose qui ne sert à rien, c’est de rester éternellement derrière son ordinateur sans jamais mouiller sa chemise! ». Message reçu ?

Alors, quelle est, selon-vous, la meilleure stratégie ? Une multitude de petites actions pour toujours faire entendre sa voix, partout ? Ou bien une concentration des forces sur des rassemblements moins nombreux, mais plus puissants ? La parole est à vous, dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous.

Crédits photos : Animaux en Péril / ALARM Montpellier / Frédéric Charmeux 

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

2 commentaires

  1. Bonjour!
    Manifester ; quoi qu’il soit (quelque sujet que ce soit) & quoi qu’il en soit.
    Manifester, ce n’est pas uniquement protester, mais manifester sa pensée, qui peut signifier un point de désaccord, et non pas nécessairement sur le souhait d’abolir, d’anéantir un système.
    Non.
    Construire sa réflexion. Construire un échange. Construire un cheminement;
    que l’Autre puisse faire son chemin.
    Là est l’important!

    D’ici, la manifestation, selon moi, commence par le face-à-face.
    La quantité importe peu.
    Le contenu du message lui, est crucial.

    Bonne continuation à tous sur ce chemin de la réflexion, de l’échange!

    Hg

  2. l’échange ??? c’est quoi cette réflexion à deux balles ? as-tu regardé la vidéo de Maubourguet où les anti corrida pacifiques se font lyncher, insulter au dernier degré de la bassesse intellectuelle, et tu parles d’échange et de réflexion …. c’est à pleurer de rire devant tant de niaiserie car les tueurs des arènes ne réfléchissent pas mais aiment le sang. Essaie donc de participer à une action anti corrida pour défendre ces pauvres herbivores, et tu comprendras mieux à quel point tu es sur un nuage de bisounours !!!!https://www.youtube.com/watch?v=xSgfA7CUGI4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *