samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Dernière minute : Paul Watson (Sea Shepherd) s’est réfugié chez Brigitte Bardot

image002Le célèbre fondateur de l’organisation Sea Shepherd est actuellement poursuivi par le Costa Rica dans le cadre d’une procédure judiciaire agressive. Pour l’aider dans ce difficile moment, Brigitte Bardot lui a ouvert sa maison de Saint-Tropez.

Paul Watson est donc actuellement à l’abri en compagnie de « BB » dans sa villa. Il était tout naturel pour celle qui oeuvre pour les animaux depuis plusieurs décennies d’offrir cet asile politique à ce grand nom de la protection animale. « J’ai ouvert ma porte et mon cœur à Paul Watson mais c’est la France, patrie des Droits de l’Homme, qui doit défendre sa liberté d’action. La diplomatie française doit intervenir auprès du Costa Rica pour l’abandon des procédures ridicules et malhonnêtes contre Paul, c’est mon appel à François Hollande. J’aimerais aussi que ma légion d’honneur soit remise au « capitaine de mon cœur » pour symboliser la reconnaissance d’un pays envers un homme d’exception », a déclaré Brigitte Bardot ce jour dans un communiqué. Elle avait rencontré pour la première fois Paul Watson en 1977 sur la banquise canadienne à l’occasion de son combat contre le massacre des bébés phoques.

Une contribution au débat climatique français

L’audacieux Capitaine (qui s’est notamment illustré en bravant d’énormes baleiniers) a également profité de sa présence en France pour rencontrer Nicolas Hulot « avec lequel des discussions sont engagées sur des enjeux liant les problématiques de réchauffement climatique et la protection des océans« , indique Sea Shepherd. Paul Watson semble heureux d’être parmi nous, puisqu’il a déclaré « J’ai toujours adoré la France, j’y ai de nombreux amis. Je me réjouis d’y passer quelques temps pour y travailler à l’écriture de mes prochains livres et pour apporter ma contribution au débat sur le réchauffement climatique et la protection des océans ».

De son côté, Brigitte Bardot a interpellé hier le Président du Costa Rica à propos de cette « grossière injustice » visant son ami : « Monsieur le Président, le Costa Rica s’est ridiculisé ces deux dernières années dans cette chasse à l’homme contre Paul Watson, personne n’est dupe quant à la motivation du précédent gouvernement… Cette procédure n’est qu’un alibi et semble téléguidée par le Japon. […] Je compte sur vous pour abandonner les charges fantaisistes et mensongères à l’encontre de Paul Watson« . Espérons que son appel sera entendu.

O.V.

Photo : Juillet 2014, Brigitte Bardot reçoit Paul Watson chez elle à Saint-Tropez (Ⓒ Fondation Brigitte Bardot)

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+1Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *