samedi 25 mars 2017
Facebook Youtube Twitter

Des excréments de baleine pour sauver la planète ?

A defecating sperm whale off the coast of Sri Lanka.Voici un titre qui pourrait faire sourire, et pourtant, il repose sur une étude scientifique des plus sérieuses. Alors que les baleines sont de plus en plus menacées, il vient d’être démontré qu’elles pourraient pourtant être un allié précieux pour la survie de notre espèce sur le long terme. De quoi reconsidérer leur protection ?

Un rapport scientifique rédigé par l’Université du Vermont, qui repose sur plusieurs décennies de recherche, affirme que les baleines pourraient faire chuter le taux de dioxyde de carbone dans l’air… grâce à leur énorme production de matières fécales !

Leurs fèces sont très riches en nutriments (qui nourrissent de nombreux organismes marins comme les phytoplanctons, qui absorbent le gaz carbonique que nous, humains, relâchons dans l’atmosphère). De plus, lorsqu’elles meurent, leurs corps coulent au fond des océans où ils nourrissent d’autres espèces qui ne survivraient pas sans cela.

A plus court terme, des eaux riches en baleines seraient un avantage pour les pêcheurs, puisque leur excréments installeraient une importante population de phytoplanctons, qui attirerait de nombreux poissons.

Bref, ce rapport montre comment les baleines pourraient ralentir le changement climatique. Comme le note très justement le quotidien anglais The Guardian, « ce rapport souligne que les cétacés, aussi bien vivants que morts, sont des écosystèmes à part entière ». Pire, le document soulève la question inverse : le réchauffement climatique aurait-il été accéléré par l’extermination des baleines (près de 300000 individus massacrés au 20ème siècle, uniquement pour les baleines bleues).

Les 10 scientifiques qui ont co-écrit ce rapport « les bénéfices d’un océan repeuplés par les grands cétacés », ceux-ci pouvant jouer un rôle décisif dans le combat planétaire contre le les changements climatiques.

Photo d’illustration : Cachalot en train de déféquer, Andrew Sutton.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *